À quoi sert le signal d'alerte à la population, autrefois utilisé pour prévenir des attaques aériennes ? De nombreux Français ne savent que faire s'il vient à retentir. Planet vous explique les démarches à suivre.
Sirène d'alerte à la population : savez vous comment réagir quand elle sonne trois fois d'affilée ?IllustrationIstock

Ce mardi 10 mars, la sirène d'alerte située sur les toits de la mairie a retenti pendant plusieurs minutes au Havre en Seine-Maritime. Selon les informations de la radio locale France Bleu Seine-Maritime, il s'agirait seulement "d'une défaillance du système informatique", et non d'un réel avertissement. Les habitants du Havre ont donc tout d'abord été étonné, avant d'apprendre qu'il s'agissait d'une fausse alerte.

Cette aventure est certes sans conséquence, mais elle pose question. Que faire lorsque l'alarme sonne un autre jour que le premier mercredi du mois ? Le réseau national d'alerte (RNA) dispose de plus de 4 300 sirènes à travers la France, afin de prévenir la population en cas de grave danger. Sur le site du ministère de l'Intérieur, on apprend que le système est né après la Seconde Guerre mondiale, après avoir servi à informer les populations en cas de menace aérienne.

Sirène d'alerte : prévenir d'un sinistre

Le site  Dossier Familial explique qu'un sondage de 2013 révélait que 78 % de la population ne savait pas comment réagir si les sirènes résonnaient. Le ministère de l'Intérieur explique alors qu'aujourd'hui, ces alertes servent à prévenir la population d' "un sinistre de sécurité civile, d'origine naturelle ou technologique".

Les premiers mercredis du mois, les alarmes sonnent pendant 1 minute et 41 secondes. Il s'agit en fait d'un test mensuel, pour garantir le bon fonctionnement de celle-ci. Mais si cette dernière se met à sonner un autre jour de la semaine, et ceux trois fois de suite pendant 1 minute et 41 secondes, c'est qu'il y a danger. Comment réagir si cette éventualité ce produit ?

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.