Guerre en Ukraine : 8 choses à avoir chez soi en cas d'attaque nucléaire
La menace brandie par Vladimir Poutine entraîne de nombreuses interrogations. Parmi elles, une centrale : pourrions-nous survivre à une attaque nucléaire ? C'est possible, sous certaines conditions, explique Futura Sciences.

Une menace nucléaire. Dimanche 27 février, le président russe Vladimir Poutine a demandé à l’armée de "mettre les forces de dissuasion en régime spécial d’alerte au combat". Un ordre qui intervient quelques jours seulement après une première menace à l’encontre des pays étrangers qui interviendraient dans le conflit qui oppose la Russie à l’Ukraine. Ces derniers risquent, selon ses mots, des "conséquences que vous n’avez encore jamais connues".

Menace nucléaire : quel est l'arsenal de la Russie ?

Depuis, de nombreuses questions se posent en Europe et en France : quelle est la puissance nucléaire de la Russie ? Faut-il craindre une attaque en France ? Comment s’en protéger ? Comme l’explique Libération, ces "forces" évoquées par Vladimir Poutine regroupent à la fois des systèmes de dissuasion offensives et de dissuasions défensives, qui peuvent être opérationnels en quelques minutes, comme c’est le cas dans les pays de l’Otan. Parmi l’arsenal nucléaire dont dispose la Russie se trouve le missile "Satan 2", capable de raser de la carte un pays de la taille de la France.

Menace nucléaire : peut-on survivre en cas d'attaque ?

Pourrait-on survivre, dans l’Hexagone, à une attaque nucléaire ? Comme l’explique Futura Sciences, il s’agit d’une des attaques les plus puissantes au monde. Au Japon, la bombe larguée sur Hiroshima le 6 août 1945 et celle utilisée trois jours plus tard à Nagasaki sont les deux seuls exemples d’usage militaire de la force nucléaire. La première, alors moins puissante que ce qui existe aujourd’hui, avait une température en son centre qui est "montée jusqu’à 300 000°C", explique le site spécialisé, soit "quelque 250 fois la température nécessaire à incinérer un corps". En clair, les personnes se situant dans la zone proche du point d’impact n’auraient que très peu de chance de survie en cas d’attaque nucléaire.

Pour les scientifiques, il peut tout de même être possible de survivre à une attaque nucléaire si on se trouve dans une zone balayée par le souffle de l’explosion, du moment qu’on se réfugie dans un bâtiment solide. Selon Futura Sciences, il faut s’installer au centre du bâtiment, au sous-sol c’est même mieux, afin d’être protégé de la chaleur des radiations et du souffle de l’explosion. Il faut rester à l’intérieur plusieurs heures, voire plusieurs jours, pour se protéger des retombées radioactives.En vous mettant à l’abri pour plusieurs jours, vous devez alors prévoir certains indispensables pour vous nourrir et vous informer. Le diaporama ci-dessous fait le point sur ces objets qu’il faudrait prendre avec soi en cas d’attaque nucléaire sur le sol français.

Une batterie portable

1/8
Une batterie portable

S'il n'y a plus d'électricité, vous aurez besoin d'une, voire plusieurs batteries pour pouvoir recharger vos appareils électroniques, comme votre téléphone portable.

Une radio

2/8
Une radio

La radio pourrait être un des seuls moyens de se ternir informé de ce qu'il se passe. Attention, s'il n'y a pas d'électricité, il faut utiliser un modèle à pile, qui ne se branche pas sur secteur.

Des piles

3/8
Des piles

Les piles sont également importantes à avoir sur soi. Lampe torche, radio... Faites le stock.

Des conserves

4/8
Des conserves

Les experts expliquent qu'il faut, dans l'idéal, rester deux semaines à l'abri. Il faut donc pouvoir se nourrir, et les conserves (que vous ne pourrez pas réchauffer) sont donc la meilleure solution.

Voir la suite du diaporama

De l'eau en bouteille

5/8
De l'eau en bouteille

Pour boire, ne pensez pas à utiliser l'eau du robinet, optez pour de l'eau en bouteille ou en bidon.

Des couvertures de survie

6/8
Des couvertures de survie

Pour vous réchauffer, optez pour des couvertures de survie, utilisée par les pompiers et les services de secours.

Une trousse de soins

7/8
Une trousse de soins

Pansements, désinfectant, thermomètre... Prenez l'essentiel pour tenir plusieurs jours.

De l'eau de Javel

8/8
De l'eau de Javel

Pour nettoyer le lieu où vous vous trouvez, pensez à prendre aussi de l'eau de Javel.