Séismes : quels sont les départements français les plus exposés ?
Le risque de tremblement de terre sur le territoire métropolitain est bien réel ! Des séismes s'y produisent d'ailleurs régulièrement. En 2019, la catastrophe du Teil a même provoqué l'effondrement de plusieurs bâtiments. Cela risque t-il de se produire chez vous ? Découvrez les zones de l'Hexagone les plus exposées aux tremblements de terre.

Séismes, tsunamis… Quand on pense aux catastrophes naturelles, ce sont souvent des pays lointains, exotiques, ou même, nos territoires d’Outre-mer qui nous viennent en tête. 

Mais si l’activité sismique est modérée en Europe, et en France, ”des séismes destructeurs ont eu lieu par le passé et se reproduiront dans le futur”, alerte le site du gouvernement. 

En 1909, un séisme de magnitude 6,2 sur l’échelle de Richter se déclenche en Basse-Provence, entraînant de sérieux dégâts matériels de Salon-de-Provence à Montpellier. Le bilan humain, terrible, fait état de 46 morts

C’est, à ce jour, le tremblement de terre le plus violent que le pays ait connu. Car la France n’est pas à l’abri de ces catastrophes naturelles. 

Plus récemment, en 2019, la ville du Teil (Ardèche) a été l’épicentre d’un séisme de magnitude 4,9, si puissant que les habitants de la région ont d’abord cru à l’explosion d’une centrale nucléaire. 825 logements de la commune ont été sérieusement endommagés. 

En France, des séismes ayant eu des conséquences graves

"La sismicité en métropole vient principalement de l’équilibrage, à l’intérieur de la plaque Eurasie, des mouvements induits par le mouvement de collision des plaques Eurasie et Afrique. L’histoire montre que des séismes ayant eu des conséquences graves se sont produits en différents endroits du territoire.”, explique le site géorisuqes.gouv.fr

Les tremblements de terre, même minimes, peuvent faire de sérieux dégâts, détruire de nombreuses maisons et provoquer de graves conséquences économiques dans les régions où ils se produisent. 

Depuis 2010, les autorités surveillent de près l’activité sismique du territoire métropolitain. La France est ainsi divisée en 5 zones : 

  • 1 : une zone de sismicité très faible, 
  • 2 : zone de sismicité faible
  • 3 : zone de sismicité modérée
  • 4 : zone de sismicité moyenne
  • 5:  zone de sismicité forte

Dans les quatres derniers cas, certaines règles doivent être appliquées en matière de construction

Dans notre diaporama, découvrez les départements français les plus à risque face aux tremblements de terre. 

L'Ain

1/35
L'Ain

Le département est une zone de sismicité modérée selon le zonage officiel. 

Les Alpes-de-Haute-Provence

2/35
Les Alpes-de-Haute-Provence

Les Alpes-de-Haute-Provence font partie des zones à risque moyen en matière de séisme.

Les Alpes-Maritimes

3/35
Les Alpes-Maritimes

Le département est une zone de sismicité moyenne selon le zonage officiel. 

Voir la suite du diaporama

L'Ardèche

4/35
L'Ardèche

L’est du département est à risque modéré de séisme.

L'Ariège

5/35
L'Ariège

Le sud du département fait partie des zones à risque moyen en matière de séisme.

L'Aude

6/35
L'Aude

L’extrême sud de l’Aude est une zone de sismicité moyenne selon le zonage officiel.

Le Bas-Rhin

7/35
Le Bas-Rhin

Le nord du département est une zone de sismicité moyenne selon le zonage officiel. Le reste du département est considéré comme à risque modéré.

Le Territoire de Belfort

8/35
Le Territoire de Belfort

Le sud du département est considéré comme une zone à risque moyen. Le reste du département est considéré comme à risque modéré. 

Les Bouches-du-Rhône

9/35
Les Bouches-du-Rhône

Le nord du département est une zone à risque moyen. Le reste des Bouches-du-Rhône sont à risque modéré. 

La Charente

10/35
La Charente

Le nord de la Charente est une zone de sismicité “modérée”, selon le zonage officiel. 

La Charente-Maritime

11/35
La Charente-Maritime

Le nord du département fait partie des zones à risque modéré en matière de séisme.

Les Deux-Sèvres

12/35
Les Deux-Sèvres

Le département fait partie des zones à risque modéré en matière de séisme.

Le Doubs

13/35
Le Doubs

Le département fait partie des zones à risque modéré en matière de séisme.

La Drôme

14/35
La Drôme

Le Vercors fait partie des zones à risque moyen en matière de séisme. Le reste est considéré comme une zone à risque modéré. 

Le Gard

15/35
Le Gard

L’est du département est à risque modéré de séisme.

La Guadeloupe

16/35
La Guadeloupe

L’île est une zone à fort risque sismique. 

Le Haut-Rhin

17/35
Le Haut-Rhin

Le sud du département fait partie des zones à risque modéré en matière de séisme.

La Haute-Garonne

18/35
La Haute-Garonne

L’extrême-sud du département est considéré comme une zone à risque modéré.

La Haute-Saône

19/35
La Haute-Saône

L’est du département est une zone de sismicité moyenne selon le zonage officiel. 

La Haute-Savoie

20/35
La Haute-Savoie

Le département est une zone de sismicité moyenne selon le zonage officiel. 

Les Hautes-Alpes

21/35
Les Hautes-Alpes

L’est du département est à risque moyen de séisme. Le reste des Hautes-Alpes sont à risque modéré. 

Les Hautes-Pyrénées

22/35
Les Hautes-Pyrénées

Le sud du département fait partie des zones à risque modéré en matière de séisme.

Les Pyrénées-Atlantiques

23/35
Les Pyrénées-Atlantiques

Le sud-ouest du département est considéré comme une zone à risque modéré. 

L'Isère

24/35
L'Isère

La partie centrale du département est à risque moyen. Le reste est considéré comme une zone à risque modéré. 

Le Jura

25/35
Le Jura

Le département fait partie des zones à risque modéré en matière de séisme.

La Vendée

26/35
La Vendée

La Vendée est une zone de sismicité “modérée”, selon le zonage officiel. 

La Loire-Atlantique

27/35
La Loire-Atlantique

Le sud du département est considéré comme une zone à risque modéré. 

La Martinique

28/35
La Martinique

L’île est une zone à fort risque sismique. 

Le Nord

29/35
Le Nord

Le sud du département est une zone à risque sismique modéré. 

Le Puy-de-Dôme

30/35
Le Puy-de-Dôme

Le département est considéré comme une zone à risque modéré. 

Les Pyrénées-Orientales

31/35
Les Pyrénées-Orientales

Le sud-ouest du département est considéré comme une zone à risque moyen. Le reste des Pyrénées-Orientales comporte un risque sismique modéré.  

La Savoie

32/35
La Savoie

Le nord et l’extrême sud du département font partie des zones à risque moyen en matière de séisme.

Le Vaucluse

33/35
Le Vaucluse

Le sud du département est une zone de sismicité moyenne selon le zonage officiel. 

La Vienne

34/35
La Vienne

L’ouest du département est considéré comme une zone à risque modéré. 

Les Vosges

35/35
Les Vosges

L’est du département est considéré comme une zone à risque modéré.