Le réchauffement climatique n'aura pas les mêmes conséquences en fonction des différentes zones géographiques de notre planète. Effet de serre, niveau moyen des températures, catastrophes naturelles, le point sur les conséquences pour le climat.
iStockIstock

Réchauffement climatique: dessaisons plus instables

Publicité

Partout ou presque sur notre planète, on enregistre de moins en moins de jours très froids et de jours de gel. Dans l'hémisphère nord, le printemps commence de plus en plus tôt et cela devrait continuer à aller dans ce sens. Le réchauffement climatique favorise l'apparition précoce de la floraison, de la nidification des oiseaux et de l'apparition des feuilles. Dans la plupart des régions du monde, les hivers sont plus doux et la neige se raréfie. Les saisons sont de moins en moins marquées, ce qui a d'importantes conséquences sur la faune, la flore et l'agriculture.

Publicité

Des phénomènes climatiques extrêmes

Le réchauffement climatique joue un rôle fondamental sur le climat et ses manifestations les plus extrêmes. De plus en plus de régions du monde voient surgir un nombre croissant de catastrophes naturelles. Des incendies et périodes de sécheresse en Californie aux tempêtes et cyclones dans le Pacifique en passant par les précipitations abondantes, les tremblements de terre et les ouragans, le réchauffement de notre planète provoque l'augmentation de ces phénomènes. L'intensité maximale des précipitations et des vents lors de ces événements pourrait elle, aussi, augmenter de manière significative.