Alors que la rentrée scolaire approche à grands pas, la quatrième vague de Covid-19 continue de submerger la France. Si les prévisions de l'Institut Pasteur pour le mois à venir sont plutôt encourageantes, l'heure n'est pas au relâchement. On fait le point.
Sommaire
Rentrée et Covid-19 : quelles sont les prévisions de l'Institut Pasteur ? IllustrationIstock

À quelques jours de la rentrée des classes, les données épidémiques restent préoccupantes.  Selon l'Agence nationale de santé publique, près de 24 000 nouveaux cas et 93 décès ont été enregistrés pour la seule journée du mercredi 25 août. Actuellement, 11 171 patients Covid sont hospitalisés, dont plus de 2 000 en soins critiques. Alors que la quatrième vague continue de submerger le pays, l'Institut Pasteur a publié ses nouvelles modélisations ce 23 août. D'après ces projections, relayées et interprétées par Ouest-France, une baisse des hospitalisations et des admissions en soins critiques en France continentale est attendue la première semaine de septembre.

"On atteindrait ainsi 443 nouvelles admissions à l’hôpital et 121 en soins critiques au 5 septembre contre respectivement 615 et 164 le 21 août", explique le quotidien régional. Pour anticiper ces scénarios, l'Institut Pasteur se base sur le nombre de contaminations et les données liées à la pression hospitalière. Des prévisions optimistes, donc, qui ne doivent toutefois pas nous pousser à baisser la garde. "Si la dynamique des cas est due à un changement dans les pratiques de dépistage, par exemple en raison des vacances, les projections du modèle pourraient s’avérer trop optimistes", prévient l'institut. 

Covid-19 : vers des hospitalisations en baisse début septembre

En premier lieu, l'Institut Pasteur mise sur une baisse des hospitalisations dès début septembre. Les régions touchées de plein fouet par la recrudescence de l'épidémie devraient souffler, avec une baisse de sollicitation auprès des hôpitaux. Les modélisations prévoient, entre autres, une baisse des nouvelles admissions quotidiennes en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, la région qui "comptait le plus de nouvelles admissions à l’hôpital au 21 août" d'après Ouest-France. La région pourrait compter jusqu'à 40 admissions en moins au 5 septembre. 

Les prévisions de l'Institut Pasteur laissent entrevoir une seconde bonne nouvelle...

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.