Des fouilles importantes ont débuté au Château du Sautou, ancienne propriété de Michel Fourniret. Comment le tueur en série a-t-il réussi à s'offrir une demeure si somptueuse ? Retour sur une histoire qui a débuté dans les années 1980.
Michel Fourniret : comment il s'est offert le Château du SautouLe Château de Sautou en 2004.AFP

C’est un château au cœur de l’enquête sur la disparition d’Estelle Mouzin. Des fouilles importantes ont débuté dans les Ardennes lundi 22 juin, terres de Michel Fourniret, pour tenter de retrouver la dépouille de la fillette, enlevée en janvier 2003 lorsqu’elle n’avait que neuf ans. Ces recherches ont débuté dans une petite maison de Ville-sur-Lumes, près de Charleville-Mézières et se poursuivent désormais au Château du Sautou, où le tueur en série et son ex-femme Monique Olivier ont vécu pendant deux ans. Les corps de deux victimes de l’Ogre des Ardennes y ont été découverts en 2004, ce qui explique pourquoi les enquêteurs s’y intéressent une nouvelle fois.

Michel Fourniret : deux ans au Château du Sautou

Comment cette demeure somptueuse a-t-elle fini entre les mains du couple diabolique ? Comme le rappelle LCI, Michel Fourniret et Monique Olivier y ont vécu de 1989 à 1991 après l’avoir acheté pour 1,2 millions de francs, soit 183 000 euros. Une somme importante, payée en liquide, et dont l’origine est loin d’être anodine : elle provient d’un trésor caché par une bande de braqueurs et volé par Michel Fourniret à la fin des années 1980. Une histoire rocambolesque, qui est aussi décisive dans sa trajectoire de tueur en série, car tout a commencé par le meurtre d’une jeune femme, Farida Hammiche.

L'histoire débute en 1984, alors que Michel Fourniret est détenu à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, où il purge une peine de cinq ans de prison pour plusieurs agressions sexuelles sur des mineures. Comme le rappelle RTL, il partage pendant quelques jours sa cellule avec un certain Jean-Pierre Hellegouarch, incarcéré pour braquage. Devenu ami avec Michel Fourniret, il lui confie une mission à sa sortie de prison…

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.