Les proches de Delphine Jubillar ont de quoi s'interroger : de longues semaines après sa disparition, son compte Facebook a finalement été activé. Les enquêteurs aussi auront des questions à se poser…
Disparition de Delphine Jubillar : les 3 théories pour expliquer son message sur FacebookAFP

Surprise. C'est un détail essentiel à l'avancée de l'enquête : Delphine Jubillar est - était ? - la seule à connaître son mot de passe Facebook. Et pourtant, ainsi que l'a déjà expliqué Planet, un message a récemment été publié depuis son compte sur le groupe "citoyens en colère 81". Ce dernier, vide de tout texte comme de tout fichier, a rapidement été supprimé ensuite. Cependant, souligne le magazine Closer, nombreux sont les internautes à avoir réalisé des captures d'écrans du post. Ils les ont ensuite communiqués aux enquêteurs de la section de recherches de la gendarmerie de Toulouse, qui fait tout son possible pour retrouver l'infirmière.

Alors que l'enquête piétine, ce message soulève un certain nombre de questions. Bien sûr, il suscite l'espoir chez les proches de Delphine Jubillar, puisque ces derniers veulent désormais croire qu'elle est encore en vie. "Ca serait une façon somme toute assez élégante de faire savoir qu'elle existe encore sur cette planète", a d'ailleurs confié l'avocat des parties civiles dans les colonnes du Parisien. Une piste que les chercheurs n'entendent pas ignorer.

Disparition de Delphine Jubillar : les nouvelles pistes des forces de l'ordre

Les gendarmes chargés de l'affaire ont d'ores et déjà quelques certitudes. Depuis un moment, désormais, ils ont décidé d'écarter la thèse du départ volontaire, dont il a été question aux origines de l'enquête. Ils sont dorénavant persuadés que la disparition de la trentenaire est due "à l'intervention d'un tiers". Ce qui laisse bien des possibilités…

Avec un peu de chance, ce message publié sur Facebook devrait leur permettre de restreindre le champ des possibles. En effet, les forces de l'ordre ont identifié trois nouvelles pistes depuis sa publication. Récapitulatif.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.