Vivant depuis six ans dans le même quartier, Delphine Jubillar était bien connue de certains de ses voisins. Depuis un mois, ils décrivent une femme "discrète" et "gentille".
"Elle était très discrète" : les voisins de Delphine Jubillar se confientAFP
Sommaire

Qui est la dernière personne à avoir vu Delphine Jubillar ? Cette question est d’une extrême importance pour les enquêteurs, un mois après la disparition de cette mère de famille de 33 ans. Son mari Cédric est la dernière personne connue à avoir vu sa femme le soir du 15 décembre, avant d’aller se coucher. Cela ne signifie pas qu’une autre personne, pour l’instant non identifiée, n’est pas la dernière à l’avoir vu avant sa disparition. Si les enquêteurs ont remonté plusieurs pistes ces dernières semaines, ils concentrent leurs recherches autour de la maison du couple et épluchent sa vie privée.

Affaire Jubillar : des voisins interrogés dès le début

Les membres des différents cercles de Delphine Jubillar ont été interrogés : cousins, amis, collègues, connaissances et même ses voisins. Le couple vit depuis six ans dans sa maison de Cagnac-les-Mines (Tarn), plus précisément au numéro 19 de ce lotissement pas trop éloigné du centre-ville et où tout le monde sait qui ils sont. Le domicile de Delphine et Cédric Jubillar a été perquisitionné pendant dix heures, à la recherche du moindre objet, de la moindre trace qui pourrait les aiguiller dans un sens ou dans l’autre. Le bâtiment a été passé au Bluestar, un produit miracle qui détecte les traces de sang, ses murs comme son sol ont été sondés à la recherche d’une cavité. En vain.

Dans cette affaire – peut-être plus que dans d’autres dossiers – le témoignage des habitants est important car la jeune femme a disparu en pleine nuit sans laisser de trace. Les gendarmes de la section de recherches de Toulouse enquêtent sans corps, sans scène de crime et sans le moindre indice. Certains voisins se sont confiés dans les médias ces dernières semaines et ont évoqué la personnalité de Delphine Jubillar. Ils ont comme point commun de ne pas croire à une disparition volontaire.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.