Agacé par les appels intempestifs, vous avez l'habitude de raccrocher au nez des démarcheurs ? Très mauvaise idée. Voici ce qu'il faut vraiment faire pour dire adieu au démarchage téléphonique.
Démarchage téléphonique : ce qu'il faut dire au lieu de raccrocher

En France, une personne sur cinq ne répond pas aux appels téléphoniques, selon une étude de l'Insee publiée le 24 janvier 2022.  Une tendance plus marquée chez les hommes selon l'Institut, premières victimes du démarchage téléphonique. Abonnement téléphonique, souscription dans une nouvelle salle de sport ou contrat de complémentaire santé... Les démarcheurs passent et se ressemblent dans votre historique d'appels.

Face à ces coups de fil incessants, donc, certaines personnes ne décrochent même plus le combiné, ou raccrochent au nez de leur interlocuteur une fois qu'ils ont compris de quoi il retournait. Seulement voilà : ceci est loin d'être la bonne stratégie à adopter ! En ignorant votre correspondant, vous ignorez également vos droits en tant que consommateur. Pour en finir durablement avec ces appels intempestifs, vous ferez mieux de répondre au démarcheur... Mais que lui dire ? Dans notre diaporama ci-dessous, découvrez ce qu'il faut vraiment faire quand une entreprise vous contacte par téléphone. 

Démarchage téléphonique : ce qui a changé le 1er avril

Depuis le 1er avril 2022, la loi relative au démarchage téléphonique a évolué afin d'éviter les abus et les arnaques. Ce changement concerne principalement les courtiers en assurance. Ces derniers auront désormais l'obligation : 

  • D'enregistrer les appels  afin de faciliter les contrôles. 
  • De demander au client, dès le début de l'appel, s'il souhaite poursuivre la conversation. En cas de refus, le démarcheur ne pourra plus appeler le consommateur. 
  • D'envoyer tous les documents d'informations liés au contrat et de s'assurer de leur bonne réception auprès du client. 
  • D'octroyer un délai de réflexion de 24 heures au client. 
  • D'obtenir une signature électronique ou manuscrite, et donc ne pas se contenter d'un accord oral  

Démarchage : comment les téléopérateurs ont votre numéro ?

Vous avez beau les bliquer, ils reviennent toujours avec un nouveau numéro de téléphone. On se demande souvent comment les services commerciaux de rénovation énergétique ou les centres de formation professionnelle obtiennent vos contacts personnels. Sachez que le plus souvent ils les exploitent en toute légalité car sans y prêter attention, vous avez donné votre accord en signant, par exemple, un contrat, en effectuant un achat en ligne, ou en vous inscrivant à un service. Souvent, les commerciaux les obtiennent grâce aux annuaires des opérateurs de téléphonie qui les obtiennent grâce à votre opérateur téléphonique. Les sociétés dont vous êtes clients peuvent aussi échanger ou vendre vos coordonnées à d'autres sociétés. 

Pour empêcher les entreprises de vous contacter de la sorte, le gouvernement a mis en place le service BlocTel, auquel vous pouvez vous inscrire sur internet. Ce service vous permet de voir votre numéro de téléphone retiré des listes auxquelles ont accès les commerciaux. Problème, seules 850 entreprises sont abonnées à BlocTel et respectent donc les règles selon franceinfo. Ainsi, ne suffirait donc pas pour vous débarrasser efficacement des démarcheurs.

Ne raccrochez pas au nez de votre interlocuteur

1/10
Ne raccrochez pas au nez de votre interlocuteur

En plus de manquer de politesse envers une personne qui ne fait que son travail, aussi agaçant soit-il... Raccrocher au nez de votre interlocuteur ne résout pas votre problème. Loin de là ! Découvrez ce qu'il faut vraiment faire pour en finir avec le démarchage téléphonique.

Demandez à être supprimé de la base de données

2/10
Demandez à être supprimé de la base de données

Plutôt que de vous évertuer à dire que vous n'êtes pas intéressé à chaque appel, gardez la même phrase en tête : "Merci de m’ajouter à votre liste de personnes à ne plus contacter". 

Demandez à parler au responsable du centre d'appels

3/10
Demandez à parler au responsable du centre d'appels

Vous avez demandé à une entreprise de ne pas vous rappeler mais elle insiste ? Demandez à parler au responsable. 

Attention à vos achats en ligne

4/10
Attention à vos achats en ligne

Lors d'achat en ligne, il arrive parfois que l'on vous demande l'autorisation de partager vos données avec des tiers. Ne cochez pas toutes les cases par réflexe : refusez ! 

Gare à la création de cartes de fidélité en magasin

5/10
Gare à la création de cartes de fidélité en magasin

Si l'on vous demande votre numéro de téléphone pour la création d'une carte de fidélité, n'oubliez pas d'indiquer que vous ne souhaitez pas être contacté à des fins commerciales.

Inscrivez-vous sur Bloctel

6/10
Inscrivez-vous sur Bloctel

C'est une solution radicale : avant d'appeler un éventuel client, les entreprises ont pour obligation de vérifier qu'il n'est pas inscrit sur Bloctel. Les contrevenants s'exposent à une lourde amende. 

Signalez que vous êtes inscrit sur Bloctel

7/10
Signalez que vous êtes inscrit sur Bloctel

Vous êtes inscrit sur Bloctel et recevez tout de même des appels de démarchage ? N'hésitez pas à le signaler à votre interlocuteur : aucune entreprise n'a le droit de vous appeler si vous êtes sur cette liste rouge. Cela ne devrait pas se reproduire par la suite. 

Offrez-vous un téléphone fixe anti-démarchage

8/10
Offrez-vous un téléphone fixe anti-démarchage

Pour éliminer le problème à sa source, vous pouvez vous offrir un téléphone fixe anti démarchage téléphonique. Si ce dispositif n'existe pas pour les téléphones portables, il existe toutefois une alternative...

Installez une application anti-démarchage sur votre smartphone

9/10
Installez une application anti-démarchage sur votre smartphone

Plusieurs applications vous permettent de mettre fin au démarchage téléphonique sur votre smartphone. Plus besoin de bloquer les numéros un par un !

Portez plainte

10/10
Portez plainte

C'est une solution extrême mais efficace : dites à votre interlocuteur que vous envisagez de porter plainte auprès de la Cnil si les appels continuent. 

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.