Plus d'un an s'est écoulé depuis la disparition de Delphine jubillar en décembre 2020. Quelques mois avant, en plein été, la jeune mère de famille s'était déjà évaporée plusieurs heures, rappelle une de ses amies...
Delphine Jubillar : son autre disparition en plein étéAFP

Une première disparition en plein été. Depuis un an maintenant, la famille de Delphine Jubillar attend des réponses sur ce qu'il s'est passé dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Cette mère décrite comme dévouée pour ses deux enfants n'a plus donné signe de vie après l'envoi d'un dernier message à son amant - pour lequel elle s'apprêtait à quitter son mari - peu avant 23 heures. Que s'est-il passé dans sa maison de Cagnac-les-Mines (Tarn), dernier lieu où on la sait en vie ? Les enquêteurs sont persuadés que le drame s'est joué dans ce huis clos, après une dispute conjugale.

Affaire Jubillar : Delphine sortie seule en pleine nuit ?

Mis en examen pour "homicide volontaire par conjoint", son époux Cédric Jubillar est actuellement détenu près de Toulouse (Haute-Garonne) mais clame son innocence dans l'affaire. Ses trois avocats regrettent que d'autres pistes n'aient pas été fouillées en profondeur depuis la disparition, notamment en ce qui concerne son amant et la compagne de ce dernier, qui venait de découvrir la vérité. Pour eux, il est aussi possible que Delphine Jubillar ait fait une mauvaise rencontre alors qu'elle était sortie seule en pleine nuit à ce moment-là. À en croire ses proches, elle n'avait pas pour habitude de se promener seule dans le noir, mais avait déjà disparu quelques heures, à l'été précédent.

Affaire Jubillar : le jour où elle avait déjà disparu

C'est ce qu'explique une de ses amies auprès du Parisien, dans une interview publiée au mois de décembre. Anne est présentée comme l'une des plus proches de la disparue, "l'une des très rares aussi à discuter régulièrement avec le mari de la jeune femme, y compris des tourments que traversait le couple", précise le quotidien. Catégorique, elle affirme qu'"il n'existe aucune autre piste crédible que la responsabilité de Cédric pour expliquer la disparition de Delphine" et se remémore un événement survenu seulement quelques mois avant, à l'été 2020. 

Auprès du Parisien, Anne rappelle que "Delphine avait déjà disparu pendant quelques heures l'été précédent". "Cette nuit-là, il [Cédric, NDLR] m'avait appelée sur mon téléphone pour me demander si je savais où était sa femme", ajoute-t-elle, se demandant ensuite : "Pourquoi cette fois-ci se contente-t-il d'un message adressé à plusieurs copines via un groupe Messenger et d'une seule réponse, négative, sans aller plus loin dans ses recherches ?". Une question à laquelle Cédric Jubillar a répondu devant les enquêteurs et les juges d'instruction en charge du dossier, affirmant avoir cherché longuement sa femme par lui-même avant de prévenir les gendarmes.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.