La journée précédant la disparition de Delphine Jubillar a été passée au crible par les enquêteurs. Mais que sait-on vraiment de la nuit où elle s'est volatilisée ? Planet fait le point.
Delphine Jubillar : que sait-on de la nuit de sa disparition ?IllustrationAFP

Un scénario impossible à établir.  La disparition de Delphine Jubillar, née Aussaguel, trouble les enquêteurs depuis bientôt deux mois. Comment, du jour au lendemain, une mère de famille peut-elle disparaître sans laisser la moindre trace ? Suicide, départ volontaire, mauvaise rencontre ou homicide, toutes les possibilités ont déjà été envisagées. Malgré cela, la disparue de 33 ans demeure introuvable. 

Pour la retrouver, les forces de l'ordre ont déployé d'importants moyens. Équipe cynophile, hélicoptères, passage au peigne fin des points d'eau environnants... Et même deux battues citoyennes, rassemblant plusieurs centaines de personnes à Cagnac-les-Mines, petit village du Tarn où habitait Delphine Jubillar. En outre, des centaines d'auditions ont été menées pour tenter de mieux comprendre la personnalité de la disparue, et reconstituer la journée de sa disparition. À cette époque de l'année, l'infirmière était extrêmement préoccupée par les fêtes de fin d'année. Cadeaux pour ses deux enfants, préparatifs pour un Nouvel An entre amis... La trentenaire ne laissait rien au hasard. Une fois la nuit tombée, les circonstances sont plus floues. Le point sur ce que l'on sait. 

Delphine Jubillar : la déclaration de son fils

Dans les colonnes de  Paris Match Maître Philippe Pressecq rappelle les données fiables que nous avons sur la nuit de la disparition de Delphine Jubillar. L'avocat des cousines et amies de la mère de famille, qui se sont constituées partie civile, rappelle que la disparue a souhaité une bonne nuit à ses enfants avant de disparaître. "À l’heure actuelle, en plus de la piste flairée par les chiens, le seul fait valable est la présence de Delphine dans la maison pour coucher la petite à 20 heures puis le garçon plus tard dans la soirée. C’est confirmé et indiscutable", déclare-t-il. En effet, cette déclaration avait été appuyée par Louis, le petit garçon de la disparue. Que s'est il passé ensuite ? 

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.