Cédric Jubillar arrêté : l’élément qui a intrigué les gendarmes

Delphine Jubillar serait sortie en pleine nuit d’hiver, avec une doudoune sur le dos. Cette version est celle donnée officiellement depuis six mois, selon les premiers éléments communiqués dans la presse. Pourtant, comme l’explique Le Parisien, "un élément matériel prouverait que Delphine avait revêtu une tenue de nuit et s’apprêtait à aller se coucher". Les enquêteurs imaginent mal la jeune femme se rhabiller pour ressortir en pleine nuit, d’autant plus que ses collègues l’ont décrit à plusieurs reprises comme "froussarde". Alors qu’il affirme s’être couché à 22 heures, Cédric Jubillar serait, en réalité, resté éveillé "une partie de la nuit".

Selon le procureur de la République de Toulouse, "Cédric Jubillar a aussi varié sur les vêtements que portait son épouse : un pyjama épais, une doudoune...". Il a expliqué ce vendredi 18 juin lors de sa conférence de presse que "les gendarmes ont aussi vu Cédric Jubillar déclencher une machine à laver dans laquelle se trouvait la couette de Delphine Jubillar". "À 4h50 du matin, faire une machine à laver n'est pas la première chose à laquelle on pense quand sa femme a disparu", assure-t-il. 

Autre point trouble selon Dominique Alzeari, procureur de la République de Toulouse : "la voiture de Delphine Jubillar n'était pas garée dans le bon sens". Or, "celle-ci le mettait toujours dans le même sens". Il précise ainsi que "le véhicule a été déplacé". Autre signe de l'utilisation du véhicule ce soir-là : il "y avait de la condensation" à l'intérieur. "Un expert a dit que cette condensation était due à une présence humaine", précise le procureur de la République.

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.