Le mari de Delphine Jubillar serait la cible de nombreux messages de menaces selon son avocat. Pour beaucoup, il est considéré comme le principal suspect dans la disparition de sa femme intervenue le 15 décembre dernier.
 Cédric Jubillar menacé : "Des cinglés l'ont contacté", confie son avocatAFP

Cédric Jubillar est la cible de nombreux menaces. C'est l'avocat du mari de l'infirmière de 33 ans disparue depuis la nuit du 15 décembre 2020 qui le révèle dans un entretien accordé à Femme Actuelle. "Il y a aussi des cinglés qui l’ont contacté. Des messages de menaces, de violence, je vous passe les commentaires fleuris et imagés...", révèle Me Jean-Baptiste Alary. Pointé du doigt par de nombreux Français, qui voient en lui le principal suspect de la disparition de Delphine Jubillar, il aurait été la cible de nombreuses menaces.

"J’ai beaucoup de mal avec les accusateurs anonymes"

Après un témoignage anonyme ciblant le père de famille diffusé le 3 mars dernier sur France Bleu Occitanie, son avocat s'était déjà insurgé contre l'anonymat de ces accusations et en avait appelé à la justice. Ce membre de la famille de Cédric Jubillar avait pour rappel assuré que "plusieurs fois avant la disparition, vu les tensions et tout, on l’a entendu dire lui à sa mère : 'Oui je vais la tuer, je vais l’enterrer, personne il va la retrouver, elle veut me quitter, elle veut demander le divorce'".

"J’ai beaucoup de mal avec les accusateurs anonymes et je ne suis pas le seul. Même lorsque quelqu’un est autorisé par le juge des libertés et de la détention à témoigner anonymement dans un tribunal, les juristes prennent ce témoignage-là avec des pincettes", avait alors avancé Me Jean-Baptise Alary. Il assure que son client tente de retrouver une vie normale malgré le contexte. Cédric Jubillar aurait en effet réussi à trouver du travail dans son secteur d'activité. Il était pour rappel plaquiste. "Il est essentiellement concentré sur ses enfants, son travail", a confié son avocat à Femme Actuelle.

Cédric Jubillar "soulagé d'avoir enfin une date" d'audition

Le mari de la jeune femme disparue depuis plus de trois mois sera bientôt entendu par les juges d'instruction, en tant que partie civile. Si la date est connue par Me Jean-Baptiste Alary, "il ne compte pas la divulguer". "Je souhaite que cette audition puisse se dérouler dans des conditions sereines", a-t-il confié au magazine féminin. Une audition qui serait très attendue par Cédric Jubillar qui serait selon son avocat "soulagé d'avoir enfin une date que l'on attend depuis plusieurs mois maintenant". "Cela permettra essentiellement de s'expliquer, et d'accéder à la procédure. Cette audition va permettre de savoir ce qui a été fait, et dit", a assuré Me Alary.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.