INTERVIEW. Montré du doigt par les internautes depuis la disparition de sa femme, le mari de Delphine Jubillar collabore avec les enquêteurs. Son avocat rappelle qu'il est normal qu'"on creuse tout un tas de possibilités".
Disparition de Delphine Jubillar : "Il est normal qu'on se penche sur l'hypothèse du mari"Cédric Jubillar lors de la battue citoyenne du 23 décembre.AFP

Cinq semaines et toujours aucune trace de Delphine Jubillar. La trentenaire, infirmière et mère de deux enfants, a disparu dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 décembre, après être partie de son domicile de Cagnac-les-Mines (Tarn). Les enquêteurs continuent d’investiguer dans le village comme aux alentours et de remonter les différentes pistes qui pourraient expliquer sa disparition. Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Toulouse du chef d’arrestation, enlèvement, détention ou séquestration arbitraire.

Affaire Jubillar : "Toutes les investigations sont parfaitement logiques"

Depuis, tout le monde attend une réponse et particulièrement ses proches, qui viennent de prendre la parole auprès de la presse. Dans une lettre adressée aux médias locaux, les frères et la soeur de la jeune femme expliquent n’adhérer "à aucune hypothèse concernant la disparition de notre sœur et nous attendons les réponses que seule la justice pourra nous donner". Ils demandent également de la discrétion à l’entourage de Delphine Jubillar, rappelant qu’elle "est toujours restée très discrète" sur sa vie privée. La discrétion, c’est aussi le maître-mot de son mari Cédric Jubillar, qui ne souhaite pas s’exprimer devant les médias. Contacté par Planet, son avocat Me Jean-Baptiste Alary n’en dira pas plus sur son client.

Plus d’un mois après la disparition de Delphine Jubillar, les enquêteurs continuent de remonter plusieurs pistes, dont celle de son mari. Pour son avocat, "toutes les investigations qui ont lieu sont parfaitement logiques". "Il est normal qu’on se penche sur l’hypothèse de la participation éventuelle du mari dans la disparition de l’épouse, comme il est normal qu’on creuse tout un tas d’autres possibilités", explique-t-il à Planet. Où en sont les investigations ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.