Cédric Jubillar est celui qui a donné l'alerte dans la nuit du 15 au 16 décembre. Me Jean-Baptiste Alary, son avocat, explique à Planet que les gendarmes sont arrivés tout de suite sur les lieux.
Disparition de Delphine Jubillar : ce qu’il est passé après le coup de fil de son mariAFP
Sommaire

Un triste anniversaire. Ce mercredi 16 juin marquera les six mois de la disparition de Delphine Jubillar, qui a quitté son domicile de Cagnac-les-Mines (Tarn) en pleine nuit entre le 15 et le 16 décembre 2020. Ce soir-là, l’infirmière de nuit – qui travaille dans une clinique d’Albi – débute une semaine de vacances et profite donc de moments privilégiés avec son fils de six ans, dont elle est très proche. N’ayant pas école le lendemain, il a le droit de veiller un peu plus tard qu’habituellement, ce qui fait de lui la dernière personne à avoir vu sa mère vivante. Sa fille, âgée d’un peu plus de deux ans, dort alors à poings fermés et son mari est allé se coucher.

Delphine Jubillar : le récit de sa dernière soirée

Sur le papier, Delphine Jubillar a tout pour être heureuse. Son travail est certes difficile, mais elle s’entend bien avec ses collègues et elle est entourée d’amies bienveillantes, avec lesquelles elle passe beaucoup de temps. Décrite comme souriante, enjouée, heureuse de vivre et surtout fusionnelle de ses deux enfants, elle a aussi un jardin secret, qu’elle ne partage avec personne. Au moment de sa disparition, la jeune femme de 33 ans est en instance de séparation de son mari, après plus de 15 ans de relation. Elle a donc prévu de quitter le domicile familial peu de temps après les vacances de Noël.

Delphine Jubillar ne se confie pas sur sa vie intime auprès de ses copines ou ses cousines, mais l’enquête a montré qu’elle s’était inscrite sur au moins un site de rencontre et qu’elle avait commencé à refaire sa vie. Avait-elle débuté une autre relation, dont personne n’est au courant et qui n’a laissé aucune trace visible des enquêteurs ? Le mystère demeure. Si son mari a été le premier soupçonné par les enquêteurs – comme c’est l’usage dans ce type de disparition – il est aujourd’hui en dehors de tout soupçon. Voici ce qu’il s’est passé après qu’il a donné l’alerte aux gendarmes, dans la nuit du 15 au 16 décembre…

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.