INTERVIEW. Pour lutter contre la pandémie de Covid-19, le docteur Laurent Carius, spécialiste ORL et Chirurgien Cervico Facial à Cergy (Val-d'Oise) teste un nouveau processus : le circuit-court. En quoi cela consiste-t-il vraiment ? Est-ce praticable à l'échelle nationale ? Faisons le point.
Coronavirus : la méthode innovante d’un médecin pour limiter sa propagationIllustrationIstock

Action citoyenne. Alors que 21 008 personnes sur 44 450 cas confirmés étaient hospitalisées le 30 mars 2020, selon les dernières données publiées par le ministère de la Santé, le pic de la pandémie de coronavirus n’est pas encore atteint en France.

Les hôpitaux, encore en manque de matériels en tout genre, malgré les commandes effectuées par le gouvernement, sont surchargés. Pour tenter de les désengorger et limiter par la même occasion l’expansion du Covid-19, nombreux sont ceux à se mobiliser. C’est le cas du Dr Laurent Carius, spécialiste ORL et Chirurgien Cervico Facial à Cergy, das le Val-d'Oise. "Je suis par la force des choses très impliquée dans cette pandémie qui s'aggrave et cherche comme mes confrères à apporter ma modeste participation à la Lutte que nous devons organiser jusqu'à l'éradication de ce processus aussi soudain que ravageur", confie-t-il à Planet.

C’est pourquoi il teste une nouvelle façon de procéder via un circuit-court et une structure localisée.

Coronavirus : des structures de proximité comme solution

"J'ai créé une structure de proximité (CORONA 95) en vue d'intervenir au plus proche de mon cabinet de consultation situé au C.Cial des Trois Fontaines à Cergy, faisant de notre quartier le centre de nos préoccupations. Cela afin d’éviter le nomadisme des patients, source de contamination et d'extension du processus", explique le médecin Humanitaire, qui a apporté son aide en Haïti après le séisme survenu en 2010 et l’épidémie de Choléra.

"Au lieu d’aller à l’hôpital, je fais venir les gens directement dans mon local professionnel dédié à la crise de coronavirus, de façon à limiter les contacts au maximum avec d’autres patients ", détaille-t-il.

"Entre les patients et les praticiens, le circuit doit être le plus court possible et notre organisation se base sur ce principe ", ajoute-t-il.

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Vidéo : Coronavirus : des patients contagieux encore plusieurs jours après leur guérison

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.