Appels indésirables : 5 astuces pour différencier l'arnaque du démarchage
Le démarchage téléphonique est désormais un élément de notre quotidien. Cependant les arnaqueurs sont de plus en plus nombreux à les imiter dans le but de nous escroquer. Voici cinq astuces qui vous permettront de repérer les escrocs.

Opérateur téléphonique, fournisseur d’énergie… De nombreuses entreprises utilisent massivement les techniques de démarchage téléphonique dans le but de vendre leurs produits ou services.

Mais parallèlement, les arnaques au téléphone se multiplient et sont de plus en plus ingénieuses. Il est ainsi parfois compliqué de savoir quelles sont les réelles intentions de la personne que l’on a au bout du fil.

De nombreuses personnes tombent ainsi dans les pièges machiavéliquement bien ficelés des escrocs et se font arnaquer parfois des centaines d’euros.

Arnaque par téléphone : que faire si on en est victime ?

Si vous êtes victime d’une arnaque téléphonique, la première chose qu’il faut faire est de signaler le numéro. Pour cela, contactez le 33700 la plateforme officielle de lutte contre les spams vocaux et SMS. Rendez-vous sur leur site internet pour signaler le numéro ou envoyez leur directement le numéro litigieux par SMS au 33700.

Ensuite, il ne faut pas hésiter à vous rendre au commissariat pour porter plainte. C’est une étape essentielle car elle peut vous permettre d’obtenir gain de cause ainsi qu’un remboursement à la hauteur de ce que vous avez perdu.

Pour éviter de se faire arnaquer la meilleure solution est de rester vigilant en permanence lorsque vous recevez un appel d’un numéro que vous ne connaissez pas. Il est difficile de pouvoir déterminer avec certitude quels numéros cherchent à vous arnaquer et lesquels sont de simples démarcheurs.

Découvrez dans notre diaporama cinq astuces qui vous permettront de différencier à coup sur les démarcheurs téléphonique des escrocs.

Le démarcheur ne doit pas vous demander vos codes d’accès à un site web

1/5
Le démarcheur ne doit pas vous demander vos codes d’accès à un site web

Si un démarcheur vous demande votre identifiant et votre code d’accès pour se connecter sur un site quelconque, vous avez probablement affaire à un escroc. Ce type d’arnaque est d’ailleurs particulièrement récurrent avec les appels concernant le compte personnel de formation, soyez donc prudent face à cela. 

Un démarcheur doit demander votre accord explicite

2/5
Un démarcheur doit demander votre accord explicite

Depuis le 1er avril, un démarcheur doit vous demander dès le début de l’appel votre accord explicite pour poursuivre la conversation. S’il manque à ce devoir, il est possible que vous ayez affaire à un arnaqueur. 

Informations personnelles et confidentielles

3/5
Informations personnelles et confidentielles

Un démarcheur téléphonique n’a pas besoin de connaître toute votre identité à savoir votre nom et date de naissance, numéro de sécurité sociale… Si on vous les demande, méfiez vous car vous avez probablement affaire à un arnaqueur. 

Voir la suite du diaporama

Un démarcheur ne doit pas vous demander vos données bancaires

4/5
Un démarcheur ne doit pas vous demander vos données bancaires

Si un démarcheur téléphonique vous demande de lui fournir des données bancaires telles que votre code. Certains arnaqueurs peuvent même se faire passer pour votre banquier et il est donc important de rester prudent. 

Méfiez-vous des numéros commençant par 08 99

5/5
Méfiez-vous des numéros commençant par 08 99

Dans certains cas, vous ne pourrez pas répondre à un appel inconnu, si le numéro commence par 08 99 ou si c’est un numéro à 4 chiffres, ne le rappelez pas car c’est un appel surtaxé et donc probablement une arnaque.