Le gouvernement tient à la limitation à 80 km/h sur certaines routes de l'Hexagone. Une circulaire envoyée aux préfets devrait rendre difficile, voire impossible, un retour aux 90 km/h.
90 km/h : comment le gouvernement limite son retour sur les routesCreative Commons

Etait-ce une fausse bonne nouvelle ? La loi d’Orientation des mobilités votée le 26 décembre 2019 devait permettre aux responsables départementaux de revenir sur la limitation à 80 km/h sur certains tronçons de routes de leur département. Mais le gouvernement ne compte finalement pas laisser le retour aux 90 km/h s’effectuer aussi facilement. Ainsi, une circulaire a été envoyée à tous les préfets, dont le but est de bloquer l’action des élus départementaux. 

Grâce à une liste de conditions très strictes à retenir, l’État demande à ses préfets de refuser le moindre assouplissement. "Ce document est un guide conçu pour empêcher les élus de revenir sur le 80 km/h", a pointé du doigt le député du Cantal Vincent Descœur, pour Le Figaro. 

Le quotidien précise que, si les collectivités ont bien la possibilité de revenir sur les 80 km/h depuis l’adoption de la loi d’Orientation des mobilités, les préfets ont la capacité de se prononcer sur les tronçons de routes concernés. Ils peuvent ainsi ralentir l’action des élus départementaux et endiguer le retour aux 90 km/h.

Une circulaire dissuasive ?

Interrogé par Le Figaro, le président de la Haute-Marne, Nicolas Lacroix, affirme : "Edouard Philippe n'a eu de cesse d'opposer l'Etat qui sauve des vies aux départements qui vont provoquer des morts. L'Etat veut se démarquer et tenir ces derniers pour responsables des tués sur les routes". La circulaire reçue reprend des mesures avancées par des experts en juillet dernier et, d'après de nombreux élus, elle est dissuasive d'un retour aux 90 km/h.

Comme l'explique la circulaire, il est impossible de revenir à l'ancienne limitation de vitesse sur les tronçons de routes où se trouvent des arrêts de transports où ceux empruntés par des engins agricoles. "Autant dire qu'en zone rurale, on ne pourra revenir sur le 80 km/h", explique Vincent Descoeur au Figaro. En cas de retour à l'ancienne limitation de vitesse, les départements doivent également aménager la route, notamment en mettant une bande blanche pour interdire les véhicules de doubler. 

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : 80 km/h : des amendes annulées ou déclassées

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.