Rabaisser la limitation de vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes était un choix très contesté d'Edouard Philippe. Le Premier ministre est revenu sur sa décision, et cela pourrait vous valoir encore plus cher.
AFP

Retour aux 90km/h : les panneaux à nouveau remplacés

Edouard Philippe a fait marche arrière. Jeudi 16 mai, le Premier ministre a annoncé un assouplissement de la récente loi passant la limitation de vitesse à 80 km/h. Il a indiqué à France Info qu’il ne voyait aucun inconvénient à laisser aux présidents de conseils départementaux le choix de revenir aux 90 km/h sur des routes secondaires. Pourtant, plus d’une centaine de panneaux par département a déjà été changé depuis juillet 2018, indique Le Parisien.

Dans quelques mois, les élus pourraient donc bien décider de la limitation de vitesse sur les routes nationales et départementales. Tous les secteurs en faveur d’une limitation à 90km/h devront alors rechanger leurs panneaux. Ces nouvelles modifications pourraient donc vous coûter cher.

Publicité
Publicité

"C’est une très bonne décision, par contre on aura dépensé beaucoup d’argent", a déclaré une commerçante à BFMTV.

" Je trouve cela bien dommage qu’on ne réfléchisse pas avant de dépenser tout cet argent. C’est l’art de foutre de l’argent en l’air", a-t-elle conclu.

L’année dernière, le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe avait estimé le coût du remplacement entre 6 et 12 millions d’euros, il s'était exprimé dans Le Parisien. Toutefois, un panneau fraîchement sorti de l’usine vaut 80 euros, auxquels s’ajoutent la pose de la signalisation et les travaux d’aménagement qui vont avec. Les tarifs diffèrent selon l’emplacement du panneau.

Publicité

Retour 90km/h : certains départements ont conservé leurs anciens panneaux

Dans l’Essonne, François du Rouvray, président du département avait vu juste. Les quelques 150 panneaux "90 km/h" avaient été "soigneusement" conservés, indique France Info.

En Indre-et-Loire, même son de cloche. Le président du conseil départemental, Jean-Gérard Paumier, a également fait le choix de garder les anciens panneaux. Il compte se concerter avec la mairie, la préfecture, les services de sécurité et les services techniques afin de repasser au 90km/h.

"Nous avons le sens de l'économie au Département" a confirmé l’élu local à France Bleu.
Publicité

"Surtout que j'étais convaincu que cette mesure n'est pas la plus opportune de toutes celles qui avaient pu être prises", a-t-il poursuivi.

Vidéo : Cette grosse erreur d’Edouard Philippe qui pourrait lui valoir une amende