7 bonnes nouvelles qui vont vous faire sourire cette semaine
Canicules, orages meurtriers, pouvoir d'achat en berne et conflits mondiaux… L'actualité n'est pas de tout repos, même pendant les grandes vacances. Vous avez besoin de souffler, de vous changer les idées, de retrouver foi en l'humanité ? Lisez donc ces 7 infos positives !

Il faut bien se rendre à l’évidence : l’été, ou du moins, les grandes vacances, touchent bientôt à leur fin. Et fin août, les raisons de déprimer seront nombreuses : retour au travail ou à l’école, inflation qui grimpe, grisaille ambiante, journées qui raccourcissent et menace d’une nouvelle vague de Covid-19Le moral des Français pourrait-il plonger davantage ? 

En juillet dernier, le niveau de confiance des ménages avait déjà plongé de deux points supplémentaires, à 80%, selon l’INSEE. Le solde d’opinion des sondés sur leur situation financière a également perdu deux points par rapport au mois de mois : ils sont de plus en plus pessimistes. 

Pourtant, l’été est généralement propice aux humeurs plus légères… Mais en 2022, il faut dire que le climat est particulièrement anxiogène, et que l’actualité, depuis le début de l’année, est loin d’être réjouissante.

Mais il n’est pas encore l’heure de céder à la déprime saisonnière ! Profitez de vos derniers jours d’été en lisant ces 7 nouvelles légères et positives glanées par Planet dans le diaporama ci-dessous. Sourire garanti !

Moral en berne : le week-end plus déprimant que la semaine ?

Si notre moral est généralement au beau fixe pendant les beaux jours, il serait facile de penser que, de la même façon, nous sommes de meilleure humeur le week-end… Et bien, pas forcément, selon une étude menée par des chercheurs allemands entre 1994 et 2010, rapporte Médiste.

Ces derniers, en interrogeant sur le long terme plus de 250 000 sujets, ont déterminé que “les jours les plus déprimants sont le samedi et le dimanche, avec une morosité qui se fait plus ressentir en ce dernier jour de la semaine”, précise le site.

Détail curieux : il semblerait que le degré de déprime soit lié au degré d'étude des individus. Plus quelqu’un est diplômé, plus il sera enclin à déprimer le samedi et le dimanche. Ceux ayant reçu un niveau d’instruction plus léger, en revanche, connaissent plus souvent une baisse de moral à la fin du mois

Une entreprise recrute un “dormeur professionnel”

1/7
Une entreprise recrute un “dormeur professionnel”

Un job de rêve… littéralement. Casper, une marque de matelas américaine basée à New York, a publié la semaine dernière une offre d’emploi pour le moins alléchante : l’entreprise souhaite recruter un “dormeur professionnel” chargé de tester les différents matelas. Seules qualifications requises : le candidat doit posséder une “aptitude de sommeil exceptionnelle”, ainsi que “la plus fréquente envie de dormir possible” et une “capacité à dormir sur n’importe quoi”.

Une famille a retrouvé son chat… disparu depuis près de 10 ans

2/7
Une famille a retrouvé son chat… disparu depuis près de 10 ans

La belle histoire s’est déroulée en Charente-Maritime cette semaine, rapporte 20 Minutes

En 2013, la famille Bourret, qui réside sur l’île d’Oléron, perd son chat adoré, Bouda. Et malgré de vastes recherches, l’animal ne réapparaît pas. “Nous l’avons cherché, mais ne le retrouvant pas, j’étais persuadé qu’il avait été tué… “, témoigne Pascal Bourret dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.  

Le 13 août dernier, ils sont contactés par une association locale : leur chat a été retrouvé, 9 ans plus tard. Il semblait vivoter dans une boîte en carton. Bouba, désormais âgé de 12 ans, a pu enfin rentrer à la maison, pour le plus grand bonheur de ses propriétaires, qui n’osaient plus y croire après toutes ses années… 

Une découverte clé pour lutter contre la maladie de Parkinson

3/7
Une découverte clé pour lutter contre la maladie de Parkinson

Des chercheurs israéliens ont découvert une technique qui pourrait permettre de détecter la maladie de Parkinson plus tôt, et donc, de lutter plus efficacement contre sa propagation dans le cerveau, explique pepsnews

Grâce à l’IRM quantitative, un processus de radiologie qui permet d'obtenir des images très précises du cerveau, il serait en effet possible de repérer des différences au niveau du striatum (la partie cérébrale touchée par la maladie de Parkinson), et donc, d’identifier le mal avant même que les premiers symptômes, irréversibles, n’apparaissent. 

Elle lègue sa fortune aux animaux

4/7
Elle lègue sa fortune aux animaux

En Bretagne, Joëlle Poisson, une retraitée décédée le 5 mai 2022, a décidé de léguer sa maison de Guidel (Morbihan), ses deux assurances vies et ses comptes bancaires à l'association Stéphane Lamart, engagée pour la protection des animaux.

De son vivant, Joëlle Poisson recueillait déjà dans son pavillon breton de nombreuses bêtes abandonnées. “Ce lieu est un véritable cadeau du ciel pour l’association. Nous comptons bien sûr honorer le souhait et la mémoire de Joëlle Poisson, notre regrettée bienfaitrice et amie », témoigne le président de l’organisme dans le Parisien

Voir la suite du diaporama

Un habitant de Roubaix découvre par hasard qu’il est… un prince

5/7
 Un habitant de Roubaix découvre par hasard qu’il est… un prince

Dineshradja Urs, un habitant de Roubaix de 34 ans d’origine indienne, a fait récemment une découverte stupéfiante.

En 2020, alors employé pour une boîte du Kerala, il apparaît dans l’une des publicités de l’entreprise. De nombreux anonymes contactent la firme : ils croient reconnaître en Dineshradja  Yaduveer Krishnadatta Chamaraja Wadiyar, le roi de Mysore, un État du sud de l'Inde. Intrigué, le jeune français fait quelques recherches. A sa grande surprise, il découvre en retraçant son arbre généalogique qu’il est bien le cousin de l’actuel maharaja. 

Une filiation qui lui donne le titre honorifique de “prince”, et probablement, l’accès à un patrimoine costaud… Un conte de fées moderne. 

Économie : des chiffres encourageants

6/7
Économie : des chiffres encourageants

Si l’inflation fait rage et que le pouvoir d’achat ne cesse de reculer, deux chiffres éco permettent tout de même de se réjouir, un minimum, cette semaine. Tout d’abord, il semblerait qu’après plusieurs années marquées par pandémie de Covid-19, le tourisme reparte enfin à la hausse, et pas qu’un peu.

“Selon l’Insee, le cap des 80 millions de nuitées a presque été franchi au deuxième trimestre et la clientèle française a même été davantage présente dans les hôtels et campings de l’Hexagone par rapport à 2019.”, rapporte airzen.fr

Autre donnée encourageante : le chômage chez les jeunes est en baisse à l’échelle mondiale, selon l’Organisation internationale du travail. 

Des taxis volants à Annecy

7/7

Les futuristes “Seabubbles”, des taxis volants Made in Bretagne, ont été testés il y a quelques jours sur le lac d’Annecy. Ils fonctionnent à l’hydrogène, ce qui leur permet de “voler” sur l’eau sans faire de bruit, ni émettre de CO2 (et sans faire de vagues!). 

Les premiers modèles devraient être livrés pour commercialisation en 2023, et pourraient bien révolutionner le transport marin.