La retraite, on passe sa vie active à l'attendre. Mais une fois passé le cap, de nombreux Français ignorent certaines subtilités administratives et plusieurs droits sociaux qui pourraient, pourtant, leur filer un sérieux coup de pouce financier. Découvrez 6 aides que vous devriez réclamer si vous êtes retraité.
Aides financières : les 6 droits les plus oubliés par les retraités

Au 31 décembre 2021, on comptait 14,8 millions de retraités en France, selon la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV). Après une vie de labeur, ces seniors percevaient en 2019, en moyenne, une pension de 1 444 euros brut, soit environ 1 341 euros net (données de  la direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques. C‘est bien en deçà du salaire moyen en France, qui s’élevait en 2022 à 2 340 euros net par mois. 

Et si certains retraités peuvent compter sur leur patrimoine ou leurs économies pour faire gonfler leurs revenus, d’autres peinent à vivre avec leur maigre pension. C’est le cas de Bernadette, ou de Bahia, que Planet a rencontré. 

Autre problème : beaucoup de retraités ne réclament pas les prestations auxquelles ils ont pourtant droit.

Non-recours aux aides financières : les raisons d'un oubli

C’est ce qu’on appelle le “non-recours”. Mais pourquoi refuse t-on des aides ? Souvent, c’est faute de les connaître, tout simplement, ou encore parce que la complexité des démarches décourage. D’autres peinent à utiliser les outils numériques, souvent nécessaires pour en faire la demande. Enfin, certains Français craignent d’être “stigmatisés” en acceptant ces aides.  

“La complexité de l’offre et les différents obstacles (théoriques ou méthodologiques) sont autant d’éléments qui participent à une moindre lisibilité des prestations proposées aux personnes âgées”, précise un rapport de la CNAV. 

Pourtant, faire valoir ses droits peut rendre la vie un peu plus facile, et permet de diminuer, à plus grande échelle, les inégalités. 

Pour le magazine Capital, le directeur de la caisse nationale d’assurance vieillesse, Renaud Villard, a détaillé les prestations qui ne sont très souvent oubliées par les retraitées. Découvrez la liste dans notre diaporama de ces aides que vous devriez demander dès maintenant. 

Retraite : des procédures simplifiées pour effectuer ses demandes

Pour faciliter l’accès aux démarches de retraite et aux aides financières qui en découlent, des services vont être créés dès 2022 afin de permettre aux retraités d’en bénéficier. Il sera notamment proposé aux retraités de retrouver directement en ligne tous les contrats d’assurances retraites supplémentaires. Le Parlement a en effet voté une proposition de loi qui accentue l’information destinée aux assurés et réduit le nombre de contrats de retraite non réclamés. À partir de juillet 2022, tous les assurés auront accès au portail Info-retraite.fr, qui rassemble tous les produits souscrits durant leur carrière.

Encore obscures pour certains retraités, les démarches de demandes seront considérablement améliorées pour garantir une meilleure accessibilité. Il sera désormais possible de scanner les pièces justificatives nécessaires à l’obtention de sa retraite par l’intermédiaire de l’application mobile, Mon compte retraite. Juste avant la rentrée de septembre, les enfants pourront également être déclarés sur chaque compte retraite afin de simuler son âge de départ ou bien le montant complet de sa pension.

L'Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa)

1/6
L'Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa)

Cette aide, anciennement appelée “minimum vieillesse”, est accordée aux retraités ayant de faibles revenus. Le bénéficiaire doit toutefois être âgé d’au moins 65 ans. Toutes les infos ici.

Les droits propres

2/6
Les droits propres

Entre 5% et 10% des retraités ne réclament pas intégralement leur pension, selon Renaud Villard. “Il s’agit par exemple de ceux qui ont travaillé seulement quelques années en France et dont on n’a plus de nouvelles. Ce sont des coopérations avec d’autres pays qui nous permettront de travailler cette question. Mais il y a aussi le cas de personnes qui ont cotisé à trois ou quatre régimes et qui ont oublié qu’ils avaient 15 euros ici, 20 euros là. “ précise le directeur de la CNAV à Capital.

Pour être sûr que vous recevez vos droits propres dans leur totalité, n’hésitez pas à vérifier auprès de votre caisse de retraite. 

Le Chèque Emploi-Service Universel (CESU)

3/6
Le Chèque Emploi-Service Universel (CESU)

Le Chèque Emploi-Service Universel (CESU), dont on connaît encore assez peu l’existence, est distribué par le gouvernement et permet de régler les prestations d’aide et de service à la personne à domicile, sans charges sociales. Pour en savoir plus, c’est par ici

Les aides des caisses de retraite complémentaire

4/6
Les aides des caisses de retraite complémentaire

AGIRC-ARRCO, IRCANTEC… Ces caisses de retraite complémentaire ont été créées pour compléter les montants de votre retraite de base. Elles peuvent vous distribuer de nombreuses aides financières : si vous souhaitez, par exemple, réaliser des travaux pour améliorer votre logement, ou si vous avez besoin d’embaucher du personnel à domicile. 

Rapprochez vous de votre caisse complémentaire pour savoir comment en bénéficier. 

La pension de réversion

5/6
La pension de réversion

Selon Renaud Villard, de nombreux retraités veufs ne demandent pas la pension de réversion de leur conjoint décédé. 

Pour faire la demande de cette aide, rendez-vous ici. 

Les aides relatives à la santé

6/6
Les aides relatives à la santé

L’ACS (Aide au paiement d’une complémentaire Santé), aide au financement d’une couverture maladie complémentaire est accordée aux personnes dont les ressources sont faibles, mais légèrement supérieurs au plafond ouvrant droit à la CMU-C. Elle se présente sous la forme d’une attestation-chèque dont le montant est de 550 € pour les personnes de plus de 60 ans. Vous pouvez vous renseignez à cette adresse pour savoir comment en bénéficier.

Comment se préparer pour bien vivre sa retraite ? Echangez gratuitement avec notre formatrice !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.