Dans un rapport publié le 24 juillet dernier, la Cour des Comptes détaille le coût de la réorganisation des services de l'Elysée. Voici comment ont été répartis les 102 millions d'euros dépensés en 2017.
AFP
Sommaire

Le coût des Macron à l'Elysée en 2017 : sécurité

Les magistrats financiers ont publié un rapport fin juillet sur " les comptes et la gestion des services de la Présidence de la République ". Le document produit par la Cour des Comptes permet d’en savoir plus à propos de la réorganisation des services présidentiels voulue par Emmanuel Macron et lancée en septembre 2017, comme le relève Challenges.

D’un point de vue global, il ressort de ce rapport que les progrès engagés dans la gestion des services de la présidence de la République se sont poursuivis en 2017. La Cour des comptes note toutefois l’augmentation de certains postes de dépenses, notamment la sécurité.

L’Elysée emploi 822 agents, soit une augmentation de 5% entre le 14 mai et le 31 décembre 2017. Le groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR) a bénéficié d’un accroissement de ses effectifs avec 15 agents supplémentaires.

A lire aussiEmmanuel Macron : un remaniement "secret" à l’Elysée

Le coût des Macron à l'Elysée en 2017 : communication et salaires

La communication est un élément qu’Emmanuel Macron néglige peu depuis le début de son mandat. Le président de la République dispose dans ce secteur de 55 agents. Un service qui a eu un coût annuel d’un millions d’euros en 2017, selon les magistrats financiers. Cependant, contrairement à ces prédécesseurs, le chef de l’Etat n’a à ce jour réalisé aucun sondage d’opinion.

Les sages de la haute autorité financière relèvent toutefois une nouveauté liée à ce service de communication. Il s'agit de l'embauche à temps plein de la photographe attitrée du président de la République, Soazig de la Moissonnière. Si son salaire n'a pas été communiqué, en revanche celui de la coiffeuse-maquilleuse de l'Elysée a été indiqué. Il s'agit d'un forfait mensuel de 5 200 euros brut.

Toujours du côté des salaires, la Cour des comptes apporte une précision sur un principe instauré par François Hollande. L’ancien chef de l’Etat avait mis en place un salaire maximum de 13 000 euros net par mois. Ceci afin d’éviter qu’un collaborateur ne soit plus payé que le président de la République lui-même qui dispose d’un salaire mensuel de 13 884 euros net. Cependant, la Cour des comptes indique dans son rapport que deux collaborateurs sont payés au-delà de ce montant.

Le coût des Macron à l'Elysée en 2017 : déplacements

Les déplacements présidentiels sont un autre poste de dépenses important. Si Emmanuel et Brigitte Macron remboursent (en partie) leurs voyages privés, chacun d’entre eux nécessite la mobilisation de policiers et militaires pour garantir leur sécurité. A titre d’exemple, les deux déplacements au Touquet en juin 2017 ont coûté respectivement 75 000 euros. Planet est revenu plus en détails sur le coût du couple présidentiel en la matière.

Le nombre de déplacements est également en augmentation en 2017, avec 198 contre 142 en 2016. Parmi ces trajets, 112 ont été effectué par avion. Le Palais présidentiel dispose également d’un parc automobile pour assurer le déplacement de ses agents. Celui-ci compte 151 véhicules (nombre stable), dont 33 sont prêtés par des constructeurs automobiles.

En 2017, les dépenses des services élyséens se sont élevées à 102 millions d’euros. Pour 2018, la dotation de la présidence a été fixée à 103 millions d’euros par la loi de finances.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.