Emmanuel Macron fait du changement à l'Elysée. De nouvelles personnalités devraient arriver et d'autres peut-être partir...
AFP

Emmanuel Macron : mini remaniement à l’Elysée

En tout discrétion. Après les départs de Nicolas Hulot et Laura Flessel du gouvernement, Emmanuel Macron a-t-il décidé d’effectuer des changements au sein de l’Elysée ? Oui à en croire les confidences de l’entourage du chef de l’Etat à l’AFP. Le président de la République n’est vraisemblablement pas satisfait de sa communication et a choisi de s’épauler des services de Sylvain Fort, en tant que directeur de la communication. Ce dernier, déjà conseiller pendant la campagne était devenu le conseiller discours et mémoire du chef de l’Etat après son entrée en fonctions. C’est à lui qu’on doit notamment le discours d’hommage à Jean d’Ormesson.

Une équipe de communication plus musclée – Sylvain Fort travaillera avec Sibeth Ndiaye – ou un changement de tonalité ? La question mérité d’être posée. Alors que sa popularité est en chute libre, Emmanuel Macron a choisi de nommer cet ancien collaborateur de Laurent Wauquiez, capable de murmurer à l'oreille de l'électorat conservateur

A lire aussi : Emmanuel Macron : pourquoi un désamour à la François Hollande ?

L'arrivée de Sylvain Fort se fera en même temps qu’une autre, celle d’un directeur général des services. Comme l’a indiqué l’entourage d’Emmanuel Macron, il chapeautera l’ensemble du personnel du Palais. L'idée de ce poste, inédit jusqu’alors, est né après le scandale de l’affaire Benalla.

Changement à l’Elysée : départ de Bruno Roger-Petit ?

L’affaire Benalla c’est d’ailleurs ce qui pourrait coûter son poste à Bruno Roger-Petit. La rumeur a couru mercredi que l’arrivée de Sylvain Fort entraînait de fait son départ. Depuis sa seule intervention médiatique au moment du scandale de l’ancien garde du corps du président, BRP serait sur la sellette. Un point d’orgue après une année difficile avec les proches d’Emmanuel Macron, selon Le Parisien. Le quotidien, qui assure que le départ est proche, n’hésite pas à parler d’une greffe qui n’a jamais pris.

Bruno Roger-Petit dément cependant fermement toute sortie. Alors que des sources n’hésitent pas à parler "d’exfiltration", il évoque des "fake news". Il devait dîner avec Emmanuel Macron ce mercredi, précise Paris Match

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.