En 2018, Emmanuel Macron conseillait à un jeune homme de "traverser la rue" pour trouver un emploi. Brigitte Macron vient de dévoiler l'origine de cette petite phrase qui avait fait polémique. Tout est lié à un événement qui s'est produit la veille...
"Je traverse la rue" : Brigitte Macron s'explique sur la polémiqueAFP

Elle ne parle jamais aux médias. Brigitte Macron a accordé sa première interview télévisée à TF1 jeudi 16 janvier, après un premier duplex  pour lancer l’opération Pièces jaunes la semaine dernière, éclipsé par la conférence de presse de Carlos Ghosn. Cette fois-ci, la Première dame s’est pliée au jeu du face à face avec Gilles Bouleau, présentateur phare du journal de la première chaîne. Pendant une dizaine de minutes, elle a répondu à toutes les questions qui lui étaient posées, n’hésitant pas à revenir sur le quinquennat de son époux, notamment les moments qui ont fait polémique.

Une petite phrase en particulier, prononcée en septembre 2018, colle depuis à la peau d’Emmanuel Macron : interpellé par un jeune chômeur lors des Journées du patrimoine, il lui avait conseillé de "traverser la rue" pour trouver du travail dans un restaurant. "Je traverse la rue, je vous en trouve, du travail", avait alors expliqué le chef de l’Etat. Plus d’un an après cet épisode, la Première dame ne mâche pas ses mots.

Brigitte Macron : elle n’hésite pas à reprendre son mari

"Un mot peut vous condamner", explique-t-elle à Gilles Bouleau, avant de donner les origines de cette petite phrase. "La veille on était au restaurant et le restaurateur nous a dit : ‘Le premier qui va traverser la rue, je lui donne un boulot, parce que j’ai besoin de travailleurs auprès de moi. Et cette phrase qu’Emmanuel a dite à ce moment-là, c’est la phrase qu’il avait entendue, que le restaurateur avait dite la veille". Si Brigitte Macron dévoile ainsi la manière dont cette injonction est venue au président de la République, elle ne le défend pas pour autant.

La Première dame n’hésite pas en effet à être très critique envers son époux lorsqu’elle le juge utile et elle lui a fait savoir à ce moment-là. "Tu es dans l’enceinte de l’Elysée, c’est compliqué de dire à un jeune homme une phrase comme celle-là", lui a-t-elle expliqué. "Bien évidemment, on n’a pas à la dire", a précisé Brigitte Macron à Gilles Bouleau, "mais quelquefois, on a des phrases qui sortent spontanément, qui nuisent à notre image, mais c’est trop tard, la phrase est dite. On est dans une époque où un mot peut vous condamner et vous êtes réduite indéfiniment à ce mot". Alors que de nombreux détracteurs du chef de l’Etat l’accusent d’arrogance, Brigitte Macron a démenti fermement ce trait de caractère chez son époux : "Cette assurance qu’il a, c’est une assurance de la connaissance. Mais peut-être que quelque chose dans la forme ne convient pas", a-t-elle admis.

Après plus de deux ans et demi à l’Elysée, Brigitte Macron est à la fois une Première dame populaire et critiquée, parfois même violemment insultée sur les réseaux sociaux. Elle s’est confiée sur cette situation, dont elle souffre parfois.

Jouez au jeu concours de La Banque Postale et tentez de remporter un chèque cadeau d'une valeur de 500€.

Vidéo : Emmanuel et Brigitte Macron ont passé le Nouvel an en amoureux

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.