Jair Bolsonaro, président du Brésil, est un habitué des provocations. Sur Facebook, il s'est fait l'écho d'un message insultant sur le physique de Brigitte Macron.

Le torchon brûle entre le président Emmanuel Macron et Jair Bolsonaro, son homologue brésilien. Les désaccords politiques et idéologiques sont en effet nombreux entre les deux hommes. Récemment, c'est la gestion des incendies dans la forêt amazonienne par le gouvernement brésilien qui a suscité des critiques de la part de l'Elysée. Balayées d'un revers de main, ces critiques ont provoqué la colère de Brasilia, qui reproche au président français son ingérence dans une affaire interne.

L'outrance a franchi un cap supplémentaire sur le réseau social Facebook. En effet, le président brésilien s'est fait l'écho d'un message moqueur sur le physique de Brigitte Macron, épouse du président de la République.

© Capture Facebook

Sur ce post Facebook, relayé par France info, un internaute brésilien fait une comparaison peu flatteuse entre le physique de Brigitte Macron et celui de la première dame brésilienne, mettant en avant la différence d'âge entre les deux femmes.

"N'humilie pas le type. MDR" 

Dans son commentaire, l'internaute explique les désaccords entre les deux présidents par "la jalousie du président Macron". Le message aurait pu passer inaperçu, mais il n'a pas manqué de faire réagir Jair Bolsonaro, qui lui a donné un écho particulier.

"N'humilie pas le type. MDR" (mort de rire), a réagi, moqueur, le président brésilien sur son compte Facebook. Cette publication a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux, entraînant le lancement du hashtag #calabocabolsonaro (soit #fermelabolsonaro) dénonçant le sexisme du président. 

Depuis l'élection de Jair Bolsonaro à la présidence du Brésil en 2018, les sujets de brouille entre Paris et Brasilia semblent se multiplier. Réagissant aux préoccupations d'Emmanuel Macron sur les incendies en Amazonie, le président brésilien a reproché à son homologue français une "mentalité colonialiste dépassée au XXIe siècle". Dans un tweet incendiaire, le ministre de l'Education de Jair Bolsonaro, Abraham Weintraub, a qualifié Emmanuel Macron de "crétin opportuniste".

"On ne rentre pas dans ce type d'invectives", a réagi le Secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères Jean-Baptiste Lemoyne.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.