La Première dame vivait une grande première mercredi 8 janvier. Un moment important qui est passé quasiment inaperçu.

Un moment important pour la Première dame. Alors que le monde entier avait les yeux rivés sur Carlos Ghosn et sa prise de parole très attendue, une intervention de Brigitte Macron est presque passée inaperçue. Il s’agissait pourtant d’une grande première pour l’épouse d’Emmanuel Macron, qui a donné mercredi 8 janvier sa première interview télévisée. Alors que son époux se fait discret depuis le début de la contestation contre la réforme des retraites, Brigitte Macron était – pour une fois – sur le devant de la scène et pour une bonne cause : les Pièces jaunes.

Une pensée pour Bernadette Chirac

Pour la première fois mercredi 8 janvier, la Première dame a donné une interview télévisée en direct dans un journal télévisé. Pour l’occasion, elle avait choisi de répondre aux questions de Jean-Pierre Pernault, le populaire présentateur du 13 Heures de TF1. En duplex depuis le centre hospitalier régional d’Orléans (Loiret), Brigitte Macron a officiellement lancé l’opération des Pièces jaunes, qui permet chaque année de récolter de l’argent pour aider les familles dont les enfants sont hospitalisés. L'opération était jusqu’à présent menée par Bernadette Chirac mais c’est l’épouse du président de la République qui a pris le relais cette année. Comme l’explique Le Parisien, elle a d’ailleurs eu une pensée pour l’ancienne Première dame, affirmant que cette dernière avait "toute [s]on admiration".

Brigitte Macron est discrète dans les médias et sa parole est rare. Pourtant, son interview est loin d’avoir fait la une des journaux. Hasard du calendrier, elle a eu lieu quelques minutes seulement avant le début de la conférence de presse de Carlos Ghosn depuis Beyrouth (Liban). Les chaînes d’informations en continu étaient déjà en édition spéciale au moment de l’interview de Brigitte Macron. Les journaux et émissions de télévision se sont ensuite concentrés sur les propos de l’ancien président de Renault-Nissan, qui a tenu à se défendre point par point lors de ce moment devant la presse.

Si le top départ des Pièces jaunes par Brigitte Macron est passé presque inaperçu, l’opération se poursuit jusqu’au 15 février prochain. Il est possible de faire un don en ligne, mais aussi de donner sa petite monnaie grâce aux fameuses tirelires jaunes.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.