L'allocution de Carlos Ghosn était très attendue, mais de nombreuses personnes n'ont pas pu la suivre à cause d'un gros cafouillage. Que s'est-il passé ?
Conférence de presse de Carlos Ghosn : ce qui a énervé les internautesCarlos Ghosn lors de sa conférence de presse à Beyrouth.AFP

Sa parole était très attendue. Plus d’une semaine après son évasion du Japon, Carlos Ghosn a donné une conférence de presse ce mercredi 8 janvier devant des journalistes venus du monde entier. Depuis son arrestation au Japon, l’ancien patron de l’Alliance Renault-Nissan avait promis qu’il donnerait sa version des faits, alors qu’il est accusé de malversations financières par les autorités nippones. Il s’agissait de sa première apparition publique depuis novembre 2018. L’homme d’affaires a pris la parole en anglais dès 14 heures et, une chose est sûre, il était venu se défendre de toutes les accusations qui pèsent contre lui.

Conférence de presse de Carlos Ghosn : un problème de traduction

Rarement patron d’une entreprise française n’a été accueilli comme l’a été Carlos Ghosn par les journalistes à Beyrouth. En France, les explications de l’ancien patron de Renault-Nissan étaient également très attendues, puisqu’il a été longtemps un des plus grands patrons français du Cac 40. Mais, pas de chance pour les téléspectateurs de l’Hexagone, la retransmission a rencontré quelques difficultés sur la première chaîne d’informations de France. En effet, BFMTV a retransmis en direct l’allocution de Carlos Ghosn mais a rencontré un sérieux problème de traduction. Pendant plus d’une vingtaine de minutes, le traducteur dépêché par la chaîne a eu de grosses difficultés à traduire les propos de l’homme d’affaires.

Que s’est-il passé ? La chaîne n’a pas donné d’explications en direct, mais, pendant une dizaine de minutes, les téléspectateurs ont pu écouter Carlos Ghosn s’exprimer en anglais sans qu’aucune traduction ne leur soit apportée. De temps en temps, le traducteur reprenait la main quelques secondes avant de s’arrêter. Des voix ont même pu être entendues en fond, alors que le traducteur semblait se plaindre d’un problème technique. "C’est sans doute la pire retransmission d’une conférence de presse qui m’ait été donné de voir", a expliqué un internaute sur Twitter. En plus de ce problème de traduction, certains ont reproché à BFMTV, mais aussi à d’autres chaînes télévisées, que ses présentateurs prennent la parole pendant l'allocution de l'ancien patron.

Vidéo : Carlos Ghosn : on connaît le prix de son évasion

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.