Après quelques jours de vacances passés à Saint-Tropez, Emmanuel Macron est de retour à Paris, où il devrait passer le réveillon de la Saint-Sylvestre. Une fin d'année mouvementée, qui pourrait s'avérer difficile pour le chef de l'Etat...
AFP

Le difficile réveillon d’Emmanuel Macron : les traditionnels vœux à présenter aux Français

Comme chaque année, le président de la République s’adressera aux Français et leur présentera ses vœux pour l’année prochaine. Après un été bouleversé par l’affaire Benalla – toujours forte en rebondissements – et plus tard par la crise des "gilets jaunes", l’épreuve pourrait s’avérer difficile pour Emmanuel Macron. Son intervention est en effet très attendue, notamment sur le fond, rappelle France Info. D’après le Huffington Post, il est peu probable que le chef de l’Etat insiste beaucoup sur son bilan, bien trop mitigé. Il devrait davantage appeler à "l’ordre et la concorde", estime le journal local L’Alsace.

A lire aussi : "Décapitation" d’Emmanuel Macron : trois personnes interpellées

Publicité

C’est depuis Paris que le Président de la République présentera ses vœux, après un séjour de quelques jours passé à Saint-Tropez, raillé par les habitants d’après les informations de Valeurs Actuelles. A en croire le texte publié ce dimanche par le maire de Bormes-les-Mimosas, Emmanuel et Brigitte Macron résidaient au fort de Brégançon, souligne Var-Matin.

Publicité

Convaincus qu’il s’agissait du lieu de villégiature présidentielle, certains "gilets jaunes" ont d’ailleurs souhaité "prendre le fort de Brégançon" quand d’autres voulaient relayer "une image forte à un endroit symbolique". Des gendarmes ont été dépêchés pour les empêcher d’approcher de la plage de Cabasson, qui fait face au fort.

La fin de l’année ne signifie d’ailleurs pas, à priori, la fin du mouvement des "gilets jaunes". Ces derniers ont prévu de se rassembler sur les Champs-Elysées pour manifester, ce lundi 31 décembre au soir. Sur les réseaux sociaux, près de 8 300 personnes ont indiqué participer à cet acte 8, rapporte BFMTV.

Publicité

Le difficile réveillon d’Emmanuel Macron : sauvé par l’absence d’opposition ?

D’après le Huffington Post, le chef de l’Etat ne doit son salut "qu’à la faiblesse d’une opposition encore convalescente". Le site d’information pointe du doigt les difficultés des différentes alternatives politiques à profiter de la situation.

A gauche, Jean-Luc Mélenchon souffrirait d’une image dégradée depuis la perquisition au siège de la France Insoumise (LFI) tandis qu’à droite, Laurent Wauquiez peine à faire face aux divisions de sa famille politique.Quant à Marine Le Pen, donnée grande gagnante des élections européennes à venir, elle doit encore faire face aux nombreux problèmes financiers qui grèvent encore son parti. Autre soucis : sur le plan judiciaire, l’année à venir pourrait s’avérer complexe…