Lors de son audition, Benjamin Griveaux a reconnu être l'auteur des vidéos intimes envoyées à Alexandra de Taddeo. Il a donné des détails sur leurs échanges.
Benjamin Griveaux : comment s’est terminée sa relation avec Alexandra de Taddeo ?AFP

Benjamin Griveaux a retiré sa candidature aux élections municipales le 14 février dernier après la diffusion sur Internet de vidéos intimes qui lui sont attribuées. Ces images ont été envoyées à Alexandra de Taddeo, une étudiante de 29 ans avec laquelle l’ancien porte-parole du gouvernement a entretenu une relation par messages au printemps 2018. Une histoire qui a refait surface un an et demi plus tard avec le "projet" de l’activiste russe Piotr Pavlenski, compagnon d’Alexandra de Taddeo. Le couple a été mis en examen pour "atteinte à l’intimité de la vie privée" et "diffusion sans l’accord de la personne d’un enregistrement portant sur des paroles ou images à caractère sexuel et obtenues sans son consentement ou par elle-même."

Vidéos intimes : qui a mis fin à leur relation ?

Alexandra de Taddeo et Benjamin Griveaux ont débuté leurs échanges au printemps 2018, comme l’a expliqué la jeune femme lors de sa garde à vue. Elle aurait été à l’initiative de cette rencontre, par le biais d’Instagram, afin d’obtenir une interview de l’homme politique. Interrogé par Marianne, un proche de la jeune femme affirme le contraire : "Elle s’est tout simplement abonnée au compte de Benjamin Griveaux, et lui, en retour, s’est abonné à son compte et a enclenché un dialogue". D’abord politique, la conversation aurait ensuite pris un tournant plus intime avec l’échange de photos et vidéos, des deux côtés.

Lors de son audition par la brigade de répression de la délinquance contre la personne, Benjamin Griveaux a reconnu être l'auteur des vidéos à caractère sexuel diffusées, révèle L’Obs. Selon l’hebdomadaire, il a donné de nouveaux détails sur sa relation avec Alexandra de Taddeo, expliquant avoir envoyé "entre cinq ou six vidéos" à la jeune femme entre les mois de mai et d’août 2018. Il y aurait eu une seule rencontre physique entre eux, au domicile parisien de la jeune femme, avant que leur relation ne se termine. Alors qu’Alexandra de Taddeo évoquait le mois de mai, Benjamin Griveaux affirme que cette rencontre a eu lieu au mois d’août 2018.

Sur ce point, l'homme politique a donné quelques précisions, expliquant qu’il avait voulu mettre un terme à la "relation épistolaire" qu’il entretenait avec Alexandra de Taddeo. Cette dernière aurait "parfaitement compris" son souhait. "Et jusqu’à il y a un mois et demi, je n’avais aucune nouvelle", a-t-il conclu auprès des enquêteurs, cité par L’Obs. A-t-il été piégé par la jeune femme ? Il a donné sa réponse aux enquêteurs.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Affaire Benjamin Griveaux : qui est Alexandra de Taddeo ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.