Alors qu'un hommage national sera rendu à Jean-Paul Belmondo le 9 septembre dans la Cour d'honneur des Invalides, Brigitte Macron a tenu à adresser ses condoléances à la famille de l'acteur en personne en se rendant à son domicile.
Mort de Jean-Paul Belmondo : cette attention personnelle de Brigitte Macron AFP

Brigitte Macron était devenue une intime de Jean-Paul Belmondo. Selon les révélations du Parisien, la Première dame s’est présentée ce mardi 7 septembre en début d’après-midi au domicile de l'acteur "pour adresser personnellement ses condoléances à ses proches, ainsi qu’au nom du président" après le décès de l'acteur à l'âge de 88 ans, confie l’entourage de l'épouse du chef de l'État. L'occasion d'apprendre que Brigitte Macron avait eu l'occasion d'échanger plusieurs fois avec "Le Magnifique" au cours des dernières semaines.

On apprend, en effet, qu'"ils s’appréciaient beaucoup, et se donnaient de temps en temps des nouvelles". "Ces dernières semaines, elle avait eu plusieurs fois l’occasion d’échanger avec lui, début juillet encore où ils ont eu une longue conversation au téléphone", selon les confidences des proches de l'acteur au quotidien.

Emmanuel Macron avait déjeuné avec Belmondo en 2017

Il faut dire qu'Emmanuel Macron lui-même était un fervent admirateur de Jean-Paul Belmondo. Selon Le Parisien, Un singe en hiver fait partie des films préférés du chef de l'État. Le jeune Bébel y partageait à l'époque l'affiche avec le grand Jean Gabin. Il lui a d'ailleurs rendu un vibrant hommage sur Twitter. "Il restera à jamais Le Magnifique. Jean-Paul Belmondo était un trésor national, tout en panache et en éclats de rire, le verbe haut et le corps leste, héros sublime et figure familière, infatigable casse-cou et magicien des mots. En lui, nous nous retrouvions tous", a écrit Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron avait également eu l'occasion de partager un repas avec l'acteur disparu ce lundi 6 septembre à l'âge de 88 ans à l'été 2017 à Marseille. Il avait déjeuné avec Bébel en présence de l'ami de toujours de Jean-Paul Belmondo, l'acteur Charles Gérard. Le chef de l'État avait d'ailleurs appelé Jean-Paul Belmondo au moment de sa disparition le 19 septembre 2019, pour lui faire part de sa peine et lui présenter ses condoléances.

Selon Le Parisien, la famille de Jean-Paul Belmondo aurait longuement hésité avant d'accepter l'hommage national rendu à l'acteur. Il aura lieu à 16h30 ce jeudi 6 septembre aux Invalides en présence du gouvernement et de 700 invités, dont les acteurs Jean Dujardin, Guillaume Canet et Philippe Lellouche. "Quand le président a appris sa disparition, l’idée des Invalides s’est imposée comme une évidence pour lui", confie l'entourage de l'État au Parisien. "Les Invalides, c’est tout de même un lieu très solennel et protocolaire, alors que les Belmondo sont des gens très sobres qui voulaient quelque chose de sobre", précise-t-on.

Le gouvernement a donc décidé de faire "simple, sans strass". "Mais on rendra quand même hommage à son esprit virevoltant", fait savoir l'entourage du chef de l'État.

Selon son équipe, le chef de l'État partagera une anecdote très intime lors de la cérémonie d'hommage. Il devrait faire référence au "soir du 11 novembre 2019 dans la grande salle des fêtes de l’Élysée, où Belmondo est fait Grand officier de la Légion d’honneur", précise l'hebdomadaire. "Il y avait là (...) toute la bande à Bébel. Ils ont même entonné La Marseillaise. Bien sûr, le président de la République les a suivis", détaille l'entourage du chef de l'État. 

Cette cérémonie se déroulera également sous le regard des militaires de l'armée de terre, de la marine nationale et de l'armée de l'air. La distinction de la Légion d'honneur est une distinction qui permet cet hommage militaire. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.