L'actrice de 71 ans a choisi d'apporter publiquement son soutien à sa nièce Coline, qui accuse Richard Berry de viols et d'agressions sexuelles sur mineure. "Il faut beaucoup de courage, à 40 ans passés, pour autant s'exposer et se lancer là-dedans", a confié Josiane Balasko.
Affaire Richard Berry : Josiane Balasko salue le "courage" de sa nièce ColineAFP

"Il faut beaucoup de courage". Josiane Balasko s'est pour la première fois expliqué publiquement sur l'affaire Richard Berry et pris la défense de sa nièce Coline. Au cours d'un entretien accordé à Gala à paraître ce jeudi 30 septembre, l'actrice de 71 ans a ouvertement choisi son camp. Pour rappel, Coline Berry, la fille aînée de Richard Berry, a porté plainte contre son père pour "des faits de viols ou d'agressions sexuelles incestueux et de corruption de mineure".

Après sa fille Marilou Berry, Josiane Balasko a expliqué pourquoi elle avait souhaité apporter publiquement son soutien à Coline Berry.

"J'ai juste eu envie de soutenir sa démarche"

"Lorsque j'ai vu qu'on traitait Coline de folle suite à ses accusations, j'ai juste eu envie de soutenir sa démarche. Il faut beaucoup de courage, à 40 ans passés, pour autant s'exposer et se lancer là-dedans", a clairement salué Josiane Balasko, qui avait déjà montré son soutien. Elle avait, en effet, déjà reposté en février dernier une publication de l'association "Noustoutes" sur Instagram sur laquelle on pouvait lire "Soutien à Coline Berry" à plusieurs reprises, avec le #MeTooInceste. Malgré tout, l'actrice n'a pas souhaité rentrer dans les détails et s'exprimer clairement sur la culpabilité de son ancien beau-frère Richard Berry.

"Je ne suis pas là pour juger. Je ne suis pas au courant des faits, je ne suis pas témoin des faits", a expliqué Josiane Balasko.

Sa fille Marilou Berry a plusieurs fois déjà pris la défense de sa cousine dans cette affaire qui déchire le clan Berry. Dans les colonnes de Paris Match, l'actrice avait assuré croire en la véracité de ses accusations en février dernier. "Pourquoi mentirait-elle ? Ma cousine a toujours été malheureuse, alors qu'elle avait tout pour ne pas l'être. C'est une fille brillante, la seule de la famille à avoir suivi des études (...) Coline n'est pas folle ! On exige des expertises psychiatriques ? Qu'elles aient lieu", fustigeait la fille de Josiane Balasko.

L'actrice de 38 ans dénonce, en effet, le combat de Richard Berry depuis des années pour faire passer pour folle sa fille de 45 ans. "La seule chose dont je peux témoigner, c'est que depuis sept ans mon oncle déploie une énergie folle pour faire passer Coline pour une cinglée", déplorait la comédienne.

Avec son père Philippe Berry, le frère défunt de Richard Berry et l'ancien compagnon de Josiane Balasko, Marilou Berry expliquait avoir été un des rares membres de la famille à soutenir Coline Berry. "Coline a été mise au ban. Mon père et moi étions les seuls à la soutenir (...) Tout le monde est mort fâché", confie à Paris Match la comédienne. "Nous sommes explosés, dissous. Il est responsable de ce chaos", ajoute-t-elle. Elle avait expliqué vouloir appliquer simplement ses convictions féministes dans le cadre de sa famille, même si c'est compliqué et que cela a des conséquences. "Qu'est-ce que ça voudrait dire d'aller place de la République crier : 'Je te crois', si je ne l'applique pas chez moi ?", avait asséné l'actrice de 38 ans. Le clan Berry semble définitivement déchiré. 

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.