À 45 ans, la fille de Richard Berry se confie sur son besoin de "reconnaissance" et de "vérité". Elle explique à franceinfo avoir eu un besoin "vital" de porter plainte contre son père, qu'elle accuse d'inceste, pour "donner le courage à d'autres de prendre la parole".
"C'était ça ou j'en crève" : Coline Berry confie pourquoi elle a porté plainte abacapress

Parler "était vital" pour Coline Berry. La fille de Richard Berry s'est confiée à franceinfo sur les raisons de son dépôt de plainte contre son père le 21 janvier dernier pour "viols et agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par ascendant et corruption de mineur". "Je l'ai ressenti physiquement, c'est-à-dire que c'était ça ou j'en crève, en fait", lâche Coline Berry. À 45 ans, la mère de trois enfants devenue agent d’artistes explique comment elle est parvenue "à enfin se délester de ce si douloureux secret de famille". Quand on l'interroge sur les raisons de ces longues années de silence, elle évoque "la peur de faire du mal à d'autres que soi". "Pas qu'à mon père, à ma famille, à mes grands-parents. Ma grand-mère me disait d'attendre qu'il soit mort, parce que voilà, on fait tout exploser. J'avais bien conscience de tout ce que ça implique", confie Coline Berry.

Il y a plusieurs moments où la fille de Richard Berry a voulu passer à l'acte et porter plainte, mais une série d'événements a fini par agir comme un déclic. "La lecture du livre de Camille Kouchner et la réaction de mon père, face à moi : cela a été l'alignement, l'addition", explique Coline Berry. Cette libération de la parole sur l'inceste "a été le moment" où elle a décidé de parler. "Dans ma vie, avec tout le passé de souffrances, toutes les tentatives que j'ai faites auprès de lui, en privé, depuis des années, sans que je ne change quoi que ce soit de version dans ce que j'avais à lui reprocher, c'est arrivé", explique-t-elle.

"J'ai besoin de la reconnaissance des faits"

La fille de Richard Berry a voulu saisir l'opportunité d'avoir un père célèbre pour donner de l'écho à la parole des victimes et mettre le sujet de l'inceste sur le devant de la scène. "C'est vrai que, portée par Camille Kouchner, je me suis dit qu'en plus, ce sont les avantages et les inconvénients d'avoir un père célèbre, je peux permettre, de par le fait que c'est quelque chose qui se montre sur le devant de la scène, de donner le courage à d'autres de prendre la parole", confie Coline Berry.

Elle précise qu'elle était consciente des effets qu'allait produire de telles accusations. "Ma plainte, je savais qu'elle n'allait pas être passée sous silence. J'exposais aussi ma famille, mes enfants, à une médiatisation qui est lourde à porter. Mais les effets secondaires négatifs sont moins importants que le bénéfice que je pense être à l'issue de cette démarche", assure la fille de Richard Berry. Ce que souhaite avant tout Coline Berry, c'est que l'on reconnaisse ce qu'elle a subi. "J'ai besoin de la reconnaissance des faits. Je n'ai jamais eu besoin qu'elle s'effectue soit par un procès, soit par un rapport privé entre mon père et moi. Ce que je veux, c'est la reconnaissance. Cela ne m'apporterait rien qu'il soit condamné. J'ai simplement besoin que la réalité, la vérité, soient mises en face, que la loi soit mise en face de ce que j'ai vécu", conclut-elle.

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.