Coline Berry-Rojtman a livré un récit glaçant sur les abus sexuels que son père Richard Berry lui aurait fait subir. Elle assure avoir "dû participer à ses jeux sexuels" et relate comment elle "était embrassée par son père sur la bouche avec la langue".
Richard Berry accusé d'inceste : sa fille Coline révèle les sévices qu'elle aurait subiabacapress

Coline Berry sort du silence et livre sa vérité. La fille de Richard Berry, aujourd'hui âgée de 45 ans, accuse son père d'avoir abusé d'elle alors qu'elle était mineure, entre ses 8 et 10 ans. La fille aînée de l'acteur de 70 ans a en effet porté plainte contre Richard Berry pour viol et agressions sexuelles le 25 janvier dernier, une plainte qu'elle a été selon elle "contrainte de déposer (...) pour dénoncer les faits dont elle a été victime enfant".

Après les dénégations de Richard Berry sur les réseaux sociaux, Coline Berry a choisi de lui répondre sur instagram ce mercredi 3 février dans un récit aussi glaçant qu'émouvant dans lequel elle révèle les sévices que son père lui aurait fait subir. En parlant d'elle à la troisième personne, la fille de Richard Berry évoque l'enfant qu'elle était, "celle qui était embrassée par son père sur la bouche avec la langue, celle avec qui son père n'avait jamais eu la moindre pudeur, celle qui a dû participer à ses jeux sexuels dans un contexte de violences conjugales notoires, c’est elle, qui a déposé plainte".

© Capture Instagram

"Il me montrait comment son sexe pouvait bouger"

Dans les colonnes du Monde, elle relate ces jeux sexuels auquel son père se serait livré. "Il me montrait comment son sexe pouvait bouger. Évidemment, j’étais petite, je me disais : 'Ah, il peut faire bouger son sexe.' Plus tard j’ai compris que quand un sexe d’homme bouge, c’est qu’il est en érection", se souvient-elle. "Quand le couple avait la garde des enfants en fin de semaine, il leur serait arrivé, le matin après leurs ébats, de convier leurs enfants dans la chambre parentale pour des jeux sexuels. Le père de la plaignante lui aurait alors proposé de jouer à l’orchestre avec ses organes sexuels et ceux de sa partenaire (pénis, seins), les deux adultes étant nus. (…) Mme Coline Berry aurait donc été contrainte d’apposer sa bouche sur le sexe de M. Berry, le tout en présence de l’autre enfant, et de manière répétée", est-il écrit dans la plainte de Coline Berry. L'autre enfant évoqué est la fille de Jeane Manson, avec qui Richard Berry était en couple au moment des faits supposés.

Marilou Berry soutient sa cousine

Coline Berry n'a pas de doute sur le fait que l'enquête lui donne raison. "Les mensonges de mon père ne résisteront pas à un examen minutieux de tous les éléments réunis jusqu’ici", assure la mère de trois enfants. Elle juge que contrairement à ce qu'assure son père, sa "narration des faits n’a jamais varié" et martèle que "nombre de témoignages peuvent être fournis au soutien de cette assertion, notamment au sein de sa propre famille". C'est notamment le cas de Marilou Berry, sa cousine, qui avait connaissance des faits supposés et prend le parti de Coline Berry. "Avec mon père (ndlr : Philippe Berry, le frère de Richard Berry), on a été les seuls vraiment de la famille à prendre parti et à garder le contact avec Coline et à ne pas dire qu’elle était folle", confie la fille de Josiane Balasko.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.