Nordahl Lelandais a avoué il y a une semaine avoir tué Arthur Noyer, pour lequel il est mis en examen pour assassinat. L'ancien militaire raconté la nuit du drame avec des détails.

Nordahl Lelandais est à nouveau passé aux aveux jeudi dernier face aux juges instructions, confiant avoir effectivement tué Arthur Noyer, disparu le 12 avril 2017. Depuis cette audition cruciale peu d’informations avaient fuité, mais RTL et Le Dauphiné font ce vendredi plusieurs révélations sur la façon dont s’est déroulé l’interrogatoire du trentenaire. 

Comme le précise la radio, qui cite des sources proches, Nordahl Lelandais a avoué dès les premières minutes de son audition avoir tué le caporal Arthur Noyer, donnant même le lieu exact où s’est produit le drame. Un comportement qui surprend comme le souligne le journal régional, puisque dans l’affaire Maëlys, il avait fallu attendre près de six mois et des preuves imparables pour que l’ancien militaire passe à table. Le Dauphiné ajoute que pour cette audtion, aucun élément nouveau n’avait été versé au dossier. 

A lire aussi : Nordahl Lelandais : 40 affaires pourraient être rouvertes au total 

Déplacement sur le lieu du meurtre

Suite à ces aveux, Nordahl Lelandais a immédiatement été transporté sur le col du Marocaz, où en septembre dernier, un promeneur a retrouvé le crâne du caporal. Sur place, le trentenaire mis en examen pour assassinat dans cette affaire, aurait donné "ses explications sur les circonstances". C’est d’ailleurs lui qui aurait conduit les enquêteurs à un endroit précis.

Surtout, pour expliquer ce geste, comme le rapporte des sources citées par RTL, Nordahl Lelandais aurait exprimé une pulsion de "violence incontrôlable, irrépréssible". Le Parquet a par ailleurs communiqué ce vendredi expliquant que le trentenaire a "reconnu une bagarre" ayant entraîné une chute mortelle et précisé que le mis en examen "admet donc uniquement avoir commis des violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner".

Arthur Noyer a disparu alors qu’il venait de passer la soirée en boîte de nuit à Chambéry. Il avait décidé de rentrer en stop à sa caserne. Nordahl Lelandais est également mis en examen pour le meurtre de Maëlys de Araujo, qu’il a avoué à la mi-février. Dans ce dossier, il se montre en revanche beaucoup moins bavard. 

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !