Si un Français sur quatre avoue avoir peur des araignées, elles sont très utiles dans nos jardins et nos habitations. Leur présence nous indique d'ailleurs si nos logements sont sains. Voici pourquoi.
Pourquoi associe-t-on araignées et maison saine ?IllustrationIstock

Mal aimées en raison de leur aspect inquiétant, les 1600 espèces d’araignées présentes sur notre territoire sont souvent chassées, écrasées, aspirées... En cause, l'arachnophobie, qui est une des phobies les plus courantes. Un Français sur quatre avoue en avoir peur. Elles sont aussi accusées, à tort, de diverses piqûres. Pourtant, ces prédateurs hors pair qui investissent par centaine chaque mètre carré de prairie sont bénéfiques à nos jardins et nos habitations. Elles captureraient même au moins une tonne d’insectes par an et par hectare, rapporte Futura Sciences.

La présence de ces tisseuses de toiles dans nos maisons serait d’ailleurs synonyme de logement sain. Quelle en est la raison ?

Araignée : elles fuient la pollution et l’humidité

Vous pestez, car votre jardin est rempli d’araignées en tout genre ? Vous devriez plutôt vous en réjouir. Car, cela signifie que votre havre de paix n’est pas pollué et exempt de pesticides. Ces bestioles sont en effet friandes de biodiversité. Autre point positif, elles vous débarrassent des mouches, moustiques et autres cafards.

D’autre part, les araignées que l’on trouve dans nos maisons françaises détestent les endroits trop confinés, trop chauds ou trop humides. Ainsi, si elles s'établissent chez vous, cela signifie que votre habitation est un lieu de vie plutôt sain. Vous en avez une peur bleue ? Ne les tuez pas et ne les mettez pas dehors, car certaines d’entre elles sont adaptées à des conditions de vie bien précises. Déplacez-les plutôt dans la cave, le grenier ou le garage, si vous le pouvez. Vous pourrez alors vivre paisiblement chacun de votre côté.

 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.