Vous remarquez que vos draps sont légèrement humides au moment d'aller vous coucher ? Votre chambre est peut-être sujette à l'humidité. Voici cinq réflexes à avoir pour vous en débarrasser.
Humidité dans la chambre : 5 réflexes à avoir pour l'éviter

Problèmes de santé, insalubrité, dégradation des meubles ou encore moisissures...  Les conséquences d'un logement trop humide sont nombreuses. Ce problème, qui ne doit pas être pris à la légère, est particulièrement présent dans les salles d'eau comme la cuisine, la salle de bain ou encore les toilettes. Comme le souligne la société Izi by EDF, l'humidité existe également dans la chambre à coucher, où la respiration des habitants crée de la condensation au contact des murs froids. Par ailleurs, le problème peut venir d'un problème de ventilation étant donné que l'on a tendance à souvent fermer les portes des chambres à coucher. Ainsi, l'air a du mal à circuler et l'humidité stagne dans la pièce. 

Pourtant, l'humidité présente des risques de santé et d'inconfort. Les habitants sont davantage exposés aux allergies, aux bronchites, aux irritations des yeux et à diverses pathologies respiratoires. En outre, du mildiou, des champignons ou encore des traces jaunâtres peuvent apparaître au plafond ou sur les murs de votre habitation. "Un logement humide est un logement qui ne bénéficie pas d’un air sain et dont les fondations sont mises à mal", précise le site. Votre peinture, votre parquet, votre papier-peint ou encore vos meubles risquent d'être endommagés par ce phénomène. Dans notre diaporama, découvrez cinq astuces pour éviter de dormir dans une pièce trop humide.

Comment reconnaître une chambre trop humide ?

La marque de services à l'habitat liste différents signes qui doivent vous alerter quant à l'humidité de votre chambre : 

  • Une peinture qui s'écaille.
  • Une vitre qui présente de la buée ou des traces de condensation. 
  • Un parquet qui gondole.
  • Une odeur de moisi. 
  • Une gêne respiratoire.
  • Du salpêtre, des champignons sur les murs. 

Aérer deux fois par jour

1/5
Aérer deux fois par jour

Dans la chambre comme dans les autres pièces de la maison, aérer est une étape indispensable pour éviter que l’humidité ne s’invite chez vous. Pensez à ouvrir les fenêtres une dizaine de minutes, au moins deux fois par jour. 

Choisir la bonne température pour votre chambre

2/5
Choisir la bonne température pour votre chambre

Pour éviter le développement de l’humidité, il est important de maintenir une température stable dans votre chambre. Vous pouvez régler le thermostat à 19°C en journée, et à 16°C la nuit. 

Laisser les portes entrouvertes

3/5
Laisser les portes entrouvertes

Pour permettre une meilleure circulation de l’air, n’hésitez pas à laisser un maximum de portes ouvertes, ou entrouvertes la nuit. 

Éviter de faire sécher le linge à l’intérieur de la chambre

4/5
Éviter de faire sécher le linge à l’intérieur de la chambre

Dans la mesure du possible, il est préférable de faire sécher son linge en extérieur pour éviter le développement de l’humidité. Cela est d’autant plus important dans la pièce où vous dormez. 

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.