L'humidité, particulièrement à la maison, peut se révéler être un véritable fléau. Plusieurs signes avant-coureurs de problèmes devraient vous alerter. La liste.
Humidité à la maison : les signes qui devraient vous alerter

Comment combattre l’humidité à la maison ? Comme l’a déjà expliqué Planet a plus d’une reprise désormais, plusieurs alternatives permettent de lutter contre ce véritable fléau du domicile. Cependant, pour ne pas se contenter de poser un cataplasme sur une jambe de bois, il est primordial de comprendre comment cette dernière s’installe et d’où elle provient. Sans surprise, la réponse appropriée à votre problème dépendra beaucoup de ces éléments. Saviez-vous, par exemple, que l’humidité dans un bâtiment peut être dûe à un manque de ventilation, à des infiltrations ou à de la capillarité ? Dans le premier cas, les particules d’eau gazeuse, présentes dans l’air de façon naturelle, tendent à se regrouper, explique le commercial Auchan, sur le volet prime-éco de son site

L’infiltration, pour sa part, peut être causée par des défauts dans les murs ou n’importe quelle autre façade reliant l’intérieur à l’extérieur, comme le toit. Elle peut aussi résulter de joints abîmés ou mal vieillis. Enfin, la capillarité est un phénomène qui s’observe beaucoup plus souvent dans le bâti ancien que dans le neuf. Dans ce cas, l’eau remonte progressivement dans les murs, plus ou moins vite selon le matériau utilisé lors de la construction. Les briques, par exemple, y sont particulièrement sensibles.

Humidité : ces signes avant-coureurs qui ne trompent pas

A la maison, plusieurs signes avant-coureurs devraient vous alerter. Si vous commencez à les percevoir, c’est qu’il est plus que temps de réagir, pour ne pas voir votre bien perdre en valeur en cas de dégâts matériels (qui peuvent aussi toucher le mobilier !) autant que votre confort de vie. Dans certains cas, observe l’installateur professionnel Omeo sur son site, les problèmes peuvent s’avérer conséquents, voire entraîner des défaillances dangereuses pour l’habitant.

Plus d’informations à ce propos dans notre diaporama.

1 - La condensation

1/6
1 - La condensation

Plusieurs signes avant-coureur de l’humidité devraient vous alerter. L’un des plus évidents et - en apparence, à tout le moins - les plus anodins n’est autre que la condensation. Celle-ci s’observe le plus souvent sur les fenêtres. Elle est le fruit de la rencontre de l’air froid et de cette dernière. C’est un problème : elle permet le développement de la moisissure, qui pourra alors s’infiltrer dans le châssis, indique le commercial Rubson sur son site.

2 - La moisissure

2/6
2 - La moisissure

La moisissure est un autre des signes inquiétants de l’humidité en intérieur. Elle peut recouvrir les murs, le mobilier, s’installer dans la salle de bain ou dans la cuisine… et même directement dans les systèmes de climatisation. Dans ces cas précis, les colonies de moisissure à l’intérieur de la cabine de la douche, autour de l’entrée ou de la sortie du système CVC ou sur les aliments entreposés dans la cuisine. Soyez vigilants.

3 - L’odeur

3/6
3 - L’odeur

L’humidité, particulièrement quand elle engendre des colonies de moisissures, ne sent pas très bon. Vous devriez être en mesure de la repérer à l’odeur, particulièrement en vous approchant des meubles. S’ils sentent le renfermé, il y a matière à s’inquiéter… d’autant plus s’ils sont en bois.

Notez d’ailleurs que si ces derniers sont en contact avec vos murs, vous limitez le passage de l’air. Ce faisant, vous augmentez les chances que la moisissure ne se développe. 

4 - Les murs s’écaillent, le papier-peint cloque ou gondole

4/6
4 - Les murs s’écaillent, le papier-peint cloque ou gondole

L’état de vos murs peut constituer un très bon indicateur en cas de taux d’humidité trop élevé à la maison. En effet, si la peinture cloque, s’écaille ou que le papier-peint gondole, il y a matière à s’inquiéter. Alternativement, des tâches peuvent apparaître sur les surfaces, de même qu’au sol ou au plafond. Attention, cependant : cela veut dire que les dégâts ont déjà commencé.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.