Un jeune garçon de 12 ans a vécu le pire aux côtés de ses parents, qui souhaitaient le punir. Cet avilissement peut être lourd de conséquences et porter atteinte à son intimité. Ils ont été placés en garde en vue.
IllustrationIstock

Il s’agissait, selon eux, d’un simple châtiment. A Lens, dans le Pas-de-Calais, un couple a été entendu vendredi par la justice après avoir été placé en garde à vue le 4 juillet. La mère et le beau-père d’un enfant de 12 ans ont ligoté, dénudé et filmé ce dernier en guise de "punition".

C’est en tout cas l’explication qu’ils ont donné aux forces de l’ordre. La mère, âgée de 31 ans, aurait demandé à son compagnon de 29 ans, habitant de Loison-sous-Lens, d’attacher l’adolescent nu à un arbre pour le filmer. Ils ont ensuite envoyé la vidéo à l’ancienne nounou de l’enfant.

Les images sont parvenues jusqu’aux policiers, permettant d’enclencher une procédure, indique La Voix du Nord. Les parents devront comparaître le 10 septembre prochain pour "violences sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité, complicité de violence sur mineur de 15 ans et enregistrement d'images à caractère sexuel portant atteinte à l'intimité de la vie", a indiqué le parquet de Béthune, dont les informations sont relayées par LCI.

Un enfant de 12 ans a été humilié par ses parents : sa sœur et lui, placés

Le jeune garçon de 12 ans, comme ses parents, a été entendu par les autorités compétentes, "il a indiqué avoir été puni par sa mère et son beau-père après avoir fait une bêtise", a ajouté le parquet. Quant à sa jeune sœur de 10 ans, elle "n'a pas dénoncé avoir été victime de violence et n'a pas assisté à la scène décrite par son frère".

La victime et sa petite sœur font l’objet d’une ordonnance de placement provisoire. Tous deux ont été pris en charge par les services sociaux du Pas-de-Calais. Ils passeront une audience devant le juge des enfants. Celui-ci décidera du maintien, ou non, de leur placement dans les jours qui suivent.

Par ailleurs, ce n’est pas la première fois que les parents s’en prennent à leur fils. Auparavant, ils l’ont obligé à courir nu dans les rues de sa cité. Il s’agissait, là encore, d’une façon de le punir.