Ecouter l'article :

Onze années après sa mort due à une overdose d'anesthésiques administrés par son médecin, Conrad Murray, de nouveaux détails terrifiants viennent d'être révélés sur l'état du corps de la star au moment de son décès.
"Un trou à la place de son nez" : les terribles révélations de l'autopsie de Michael Jackson 11 ans après sa mort abacapress

Trou béant çà la place du nez, traces de piqûres... Onze ans après sa mort, de nouveaux détails glaçants sur l'autopsie du roi de la pop viennent d'être révélés. Selon le journal The Mirror, relayé par Voici, le corps de Michael Jackson avait été très abîmé par son hygiène de vie déplorable faite "de chirurgie, d'abus de médicaments sur ordonnance et d'une apparente bataille contre l'anorexie". Après de multiples rhinoplasties, le chanteur n'avait en effet plus qu'un trou béant à la place de son nez au moment de sa mort. Le triste résultat de plusieurs années d'abus de chirurgie plastique selon le docteur Pamela Lipkin.

"Je crois que ce qui a pu arriver c'est que quelque chose dans son nez, une greffe, un implant, quelque chose est sorti au travers de sa peau", a-t-elle confié au magazine Allure. "C'est sans doute pourquoi il y a un trou. (...) Ça arrive aux gens dont le nez a été tant de fois retouché qu'il ne reste plus grand-chose à travers quoi respirer". Selon elle, avec ce nez ou ce qu'il en restait, "le chanteur avait atteint le point de non-retour". Au-delà de son nez détruit par la chirurgie, on apprend que ses genoux, son dos et ses tibias révélaient une probable chute assez grave dans les jours qui ont précédé sa mort.

De nombreuses traces de piqûres

En sous-poids et luttant contre l'anorexie, Michael Jackson n'ingérait plus que des médicaments. Lors de l'autopsie, des traces de l'anxiolytique lorazepam, de l'hypnotique midazolam, du diazépam, de la lidocaïne et de l'éphédrine ont été retrouvées dans le corps de la star. Selon The Mirror, son corps présentait également de nombreuses traces de piqûres qui servaient à lui administrer des analgésiques. Pour rappel, son médecin Conrad Murray avait été condamné à quatre ans de prison pour homicide volontaire avant d'être libéré. 11 ans après le décès de Mickael Jackson, ces informations jusqu'à rpésent tenues secrètes montrent à quel point la star était dans un état physique déplorable en raison de ses addictions médicamenteuses, de son abus de chirurgie et de son anorexie.

Ne vous sentez plus mal à l'aise lorsque vous portez un masque ! Découvrez le support de masque qui vous simplifie votre quotidien !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.