Emmanuel Macron a peut-être supprimé la taxe d'habitation, mais la taxe foncière demeure ! Et dans certaines villes, elle grimpe beaucoup. La liste.
Taxe foncière : les 16 grandes villes où elle a explosé en un an

Tous les ans, ou presque, il faut payer plus cher. En moyenne, la taxe foncière a progressé de 27,9% en l’espace de 10 ans, entre 2010 et 2020. La hausse est moins importante si l’on tient compte des seules cinq dernières années, informe Le Parisien sur la base des éléments du 15ᵉ observatoire national des taxes foncières de l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI). Elle s’établit alors à + 11,4%. Dans un cas comme dans l’autre, les chiffres ont de quoi faire tourner la tête des contribuables.

Cependant, poursuivent nos confrères, il s’agit d’augmentations moyennes. Cela signifie mécaniquement qu’elles dissimulent d’importantes disparités entre les différentes villes de France, dont certaines se retrouvent indubitablement à payer plus cher que d’autres. Plus d’informations à ce propos dans notre diaporama.

Taxe foncière : peut-on légitimement espérer un coup d’arrêt à la hausse ?

Hélas pour les Françaises et les Français, cette tendance à la hausse pourrait durer. Et pour cause ! Elle résulte, pour partie, de la suppression de la taxe d'habitation. "Cela participe à la diminution de l’autonomie fiscale des collectivités locales. Des impôts sont remplacés par des dotations de l’État qui ne compensent pas totalement le manque à gagner", explique en effet André Robert, délégué général de l’Association des petites villes de France contacté par le quotidien francilien.

Une situation d’autant plus effrayante pour les propriétaires bailleurs qu’ils ne profitent pas nécessairement autant des gains liés à la suppression de la taxe d’habitation - puisqu’ils cumulent forcément la possession de plusieurs biens immobiliers. 

Au total, le montant récolté dans le seul cadre de la taxe foncière en 2020 atteint 35,3 milliards d’euros. En hausse de 50% sur 10 ans.

16 - Paris

1/16
16 - Paris

Paris n’est pas la grande ville ou la taxe foncière revient le plus cher. En 2021, elle clôture ce classement, puisque le montant de l’impôt s’établit à 14,13% (en hausse de 0,22% sur un an et de 17,98% sur dix ans).

15 - Lyon

2/16
15 - Lyon

En 2021, le montant moyen de la taxe foncière de Lyon s’établit à 29,93%. Un taux important, mais incomparable avec celui des villes les plus chères de France. Il est en hausse de 0,40% sur un an et 27,73% sur dix ans.

14 - Aix-en-Provence

3/16
14 - Aix-en-Provence

Le montant moyen de la taxe foncière dont il faut s’acquitter à Aix-en-Provence, en 2021, s’établit à 34,56%. Un taux impressionnant, certes, mais pas encore de quoi tutoyer les villes les plus onéreuses du pays. Il est en hausse de 1,92% sur un an et 19,23% sur dix ans.

13 - Nancy

4/16
13 - Nancy

Ce n’est pas à Nancy que la taxe foncière coûte le plus cher en 2021. Son taux s’établit à 38,63%, en hausse de 0,08% sur un an et 24,25% sur dix ans.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.