Le "quoi qu'il en coûte" aura coûté cher à la nation. Certains observateurs économiques craignent que cela ne se solde par une surfiscalisation dans certains secteurs.
Impôts : ces domaines dans lesquels il pourrait, peut-être, augmenterIstock
Sommaire

Faut-il craindre une nouvelle hausse des impôts ? Emmanuel Macron et ses équipes se sont engagés à ne pas augmenter les prélèvements obligatoires… Au moins jusqu’en 2022. Certaines de ces promesses, rappelons-le, remontent à avant la crise sanitaire et le mantra qu’a alors répété à l’envie le chef de l’État : le fameux "quoi qu’il en coûte". Ce dernier, rappelle La Tribune, a récemment pris fin. Un changement de doctrine conséquent… qui n’est pas sans augurer un certain nombre de faillites, estiment nos confrères. Difficile d’affirmer, pourtant, que la nation aurait pu faire beaucoup plus.

Sur la seule année 2020, indique en effet BFMTV, le leitmotiv d’Emmanuel Macron aura coûté 168 milliards d’euros à l’État. Il a fait bondir la dette publique française de 2 380 milliards d’euros à la fin de l’année 2019 à 2 739 milliards d’euros au début de l’année 2021. Soit une escalade de 15 %, ce qui n’est pas négligeable, particulièrement quand l’on sait qu’en tout et pour tout, 300 milliards d’euros ont été empruntés par le pays entre les premiers trimestres de l’année 2020 et de l’année suivante. Cela représente six fois le budget de la Défense, indique Le Parisien. Pas moins de 100 fois celui de la Culture. La dette, poursuivent nos confrères, a atteint un "niveau alarmant".

Faut-il craindre de nouvelles hausses d’impôts ?

Autant le dire tout de suite, la tentation pourrait être forte d’augmenter les impôts pour remplir de nouveau les caisses de l’État. La crainte a traversé l’esprit de plusieurs observateurs économiques du pays. Dominique Seux, directeur délégué de la rédaction des Echos et éditorialiste pour France Inter, expliquait dès juin 2021 pourquoi la situation actuelle ne pouvait que mener à un "raz de marée fiscal" sur le moyen ou sur le long terme. Le retour à une économie "normale" via la seule croissance lui apparaît être "un conte d’enfant". Il va jusqu’à dénoncer "une plaisanterie de garçon de bain"... Et il n’est pas le seul.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.