Utopie ou réalité ? Cette tradition historique américaine refait aujourd'hui surface puisque Donald Trump a la fervente intention d'acquérir le Groenland. Ce projet, qu'il qualifie de "grosse transaction immobilière" est-il vraiment réalisable ? Tout citoyen peut-il y prétendre ? Faisons le point.
IllustrationIstock

Une transaction quasi impensable. Et pourtant ! Moins courants que par le passé, les rachats de pays et/ou territoires restent possibles aujourd’hui, bien que très encadrés. Certaines personnalités comme Mark Zuckerberg, patron de Facebook, ou encore les acteurs Leonardo DiCaprio et Jonnhy Depp, se sont d’ailleurs offerts leur île respective. Un désir partagé par l’actuel président des Etats-Unis, qui voudrait acquérir le Groënland.

Acheter un pays : une pratique américaine courante

Si pour Lars Lokke Rasmussen, ancien ministre danois, ce désir de rachat du Groenland par Donald Trump est une preuve de sa folie, ce procédé étonnant a été appliqué maintes fois dans l’histoire américaine. Comme le rapporte Le Figaro, en 1803, les États-Unis ont par exemple racheté 15 millions de dollars la Louisiane à la France.  En 1819, l’Espagne cède la Floride à l’Amérique. Puis, en 1848, les Etats-Unis acquièrent la Californie (appartenant à l’époque au Mexique) pour 15 millions. S’en suivent les achats de l’Arizona et le Nouveau-Mexique, pour 10 millions, ainsi que l’Alaska ( sous pavillon Russe) en 1867, pour 7,2 millions.

Toutefois, depuis 1945, cette transaction est extrêmement encadrée. La charte des Nations unies interdit en effet de porter atteinte à l’intégrité territoriale d’un État. Cela signifie que chaque pays a le droit et le devoir de préserver ses frontières des influences et menaces extérieures. De plus, selon le principe d’autodétermination, les peuples devraient pouvoir "décider de leur propre gouvernement". Or, la vente d’un pays à un autre pourrait aller à l’encontre de ces principes.

Ainsi, pour acheter le Groënland, le locataire de la Maison Blanche devrait se soumettre à l’avis de ses 56 000 habitants.

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Vidéo : Retraite au soleil : attention à cette belle arnaque

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.