Oubliez le Livret A, il y a bien mieux !IllustrationIstock
En 2020, la récolte sur le Livret A a atteint des records. Pourtant, une alternative à ce produit d'épargne peu rémunérateur vous permet de gagner deux fois plus, si vous respectez les conditions d'accès : le LEP.
Sommaire

Allez-vous cette année aussi épargner massivement sur votre Livret A ? En 2020, en raison de la crise sanitaire, la récolte sur ce livret d’épargne réglementé a atteint des sommes records. Selon les estimations de la Banque de France, le "surplus d’épargne" a atteint les 130 milliards d’euros l’an dernier. La manne supplémentaire en 2021 devrait atteindre 70 milliards en 2021. Placer sur votre Livret A l’ensemble de vos économies accumulées sur vos dépenses du quotidien et le report de vos vacances est-il pour autant judicieux ? Pas vraiment, lorsque l’on sait que le taux de rémunération est fixé à 0,5% depuis le 1ᵉʳ février 2020 et qu’il ne devrait d’ailleurs pas évoluer au 1ᵉʳ février prochain. Votre épargne de précaution ne vous rapporte donc quasi rien.

Vous vous demandez alors certainement comment faire fructifier votre frugalité tout en conservant une sécurité et de la liquidité. Bonne nouvelle pour les frileux, puisqu’il existe une alternative au livret préféré des Français, deux fois plus rémunératrice : le livret d’épargne populaire (LEP).

LEP : une rémunération garantie à 1%

Vous souhaitez placer votre argent sur un produit plus rémunérateur, sans risque et entièrement liquide ? Le LEP peut alors vous intéresser. Il garantit en effet une rémunération de 1%, soit le double de celle proposée par le Livret A. D’après la Banque de France, ce rendement est le "chiffre le plus élevé entre le taux du Livret A majoré de 0,5% et l’inflation moyenne observée sur les six derniers mois". Étant donné que l’augmentation des prix à la consommation est quasi nulle, le taux du Livret A rehaussé d’un demi-point sera préservé au 1ᵉʳ février prochain, rapporte Capital.

Quels sont ces autres avantages ?

LEP : un rendement net d’impôt

En plus de pouvoir effectuer des retraits à tout moment sans engendrer de clôture, le rendement du LEP, sans risque, est net d’impôts. Les intérêts de ce livret sont en effet défiscalisés.

Petit bémol toutefois, son plafond. La limite est fixée à 7 700 euros, contre 22 950 euros pour le Livret A et 12 000 euros pour le Livret de développement durable et solidaire (LDDS).Autre contrainte, les conditions d’accès. Quels sont ceux qui sont éligibles au Livret d’épargne populaire ?

LEP : quelles conditions d’accès ?

Vidéo du jour

Si le LEP est plus intéressant que les autres produits d’épargne réglementée (LDDS, PEL, CEL, …) et autres livrets bancaires, il n’est pas ouvert à tout le monde. Il est en effet réservé, comme son nom le laisse présager, aux foyers fiscaux ayant de faibles revenus.

Pour ouvrir un LEP en 2021, votre revenu fiscal de référence (RFR) 2019 (noté sur l’avis d’imposition de 2020), ne doit pas dépasser 20 017 euros pour une personne célibataire (1 part fiscale). Pour chaque part fiscale supplémentaire, le seuil est augmenté de 5 344 euros. De fait, un couple avec deux enfants (soit 3 parts) ne doit pas disposer d’un RFR supérieur à 41 393 euros. Les conditions de revenus doivent d’ailleurs être justifiées chaque année.

La loi ASAP, (Accélération et de simplification de l'action publique) publiée au Journal officiel le 8 décembre 2020, prévoit toutefois de simplifier les démarches en chargeant L’établissement distributeur de vérifier les informations auprès du fisc.

Vidéo du jour