Près d'un an après la mort de l'Elisa Pilarski, l'oncle de la jeune femme prend la parole pour la première fois. Il fait des révélations sur sa nièce, mais aussi sur sa relation avec Christophe Ellul.
Mort d’Elisa Pilarski : les révélations de son oncle
Sommaire

Un triste rappel. Le lundi 16 novembre marquera le premier anniversaire de la mort d’Elisa Pilarski, jeune femme enceinte tuée dans une forêt de l’Aisne alors qu’elle promenait le chien de son compagnon.

Près de douze mois après les faits, sa famille attend toujours les réponses à ses questions. Que s’est-il passé ce samedi d’automne à proximité de la chasse à courre ? Quels sont les animaux impliqués ? Quelles sont les conclusions des prélèvements génétiques ? Quand seront-ils disponibles ?

Affaire Élisa Pilarski : "L'enquête n'avance pas"

Ralentie par la crise sanitaire liée au coronavirus Covid-19, l’enquête piétine depuis plusieurs mois. Le comportement de Curtis, le chien promené par Élisa Pilarski au moment du drame, pose de nombreuses questions depuis le début des investigations. Pour d’autres, c’est surtout la présence d’une meute de chasse à courre qui est à pointer du doigt. Sur cette question, les deux parties s’opposent par le biais de leurs avocats, sans qu’aucune réponse n’ait encore été apportée pour rétablir la vérité. Cette opposition entre les pro et les anti chasse à courre a presque fait oublier la principale victime de cette affaire, Elisa Pilarski.

À un mois de l’anniversaire de sa mort, l’oncle de la jeune femme a accepté de parler d’elle, de sa relation avec Christophe Ellul et des moments passés avec Curtis. Invité sur le plateau de BFMTV dimanche 4 octobre, Vincent Labastarde a rappelé que "le 6 septembre c’était l’anniversaire d’Elisa et c’était une épreuve". Si la tristesse est toujours présente, elle est désormais accompagnée de la colère "envers l’enquête qui n’avance pas".

S’il n’a pas d’idée précise de ce qu’il s’est passé le 16 novembre, il évoque une "orientation".

Affaire Elisa Pilarski : "Elle avait l'habitude de côtoyer Curtis"

Personne ne sait ce qu’il s’est réellement passé dans cette forêt de l’Aisne, pas même son oncle. "Je n’ai pas d’idée précise de ce qu’il s’est passé, mais j’ai une orientation", explique-t-il sur le plateau de BFMTV, ajoutant : "Je sais très bien que si Elisa avait su qu’il y avait une chasse à courre dans ce bois, elle ne s’y serait pas aventurée".

Présenté comme son chien, Curtis était légalement l’animal de Christophe Ellul, qu’elle fréquentait depuis moins d’un an au moment du drame. Quelles relations avait-elle avec ce chien ?

Selon Vincent Labastarde, l’oncle d’Elisa Pilarski, cette dernière "avait une bonne relation avec les animaux en général". "Elle avait l’habitude de côtoyer Curtis chez Christophe. Elle était montée chez lui trois, quatre fois et ils sont souvent allés à des concours, donc ils n’étaient pas trop restés à la maison. Mais Elisa, dès qu’elle voyait un chien, c’était son bébé, elle avait confiance en eux". Pour la première fois, l’oncle de la jeune femme a donné des détails sur la relation qu’elle entretenait avec Christophe Ellul et sur la manière dont ils s’étaient rencontrés.

Affaire Elisa Pilarski : "Elle a fait des concours avec Christophe"

Au moment du drame, Elisa Pilarski fréquentait Christophe Ellul depuis quelques mois seulement. Elle l’avait rencontré sur les réseaux sociaux, a expliqué Vincent Labastarde à BFMTV.

"Elisa s’est retrouvée au chômage et, depuis un an, elle s’était remise sur Facebook, sur un groupe d’amis de chiens. C’est là qu’elle a fait connaissance avec Christophe Ellul. Je sais qu’à deux reprises elle a fait des concours avec Christophe en Belgique et aux Pays-Bas".

Si l’oncle de la jeune femme n’en dit pas plus sur ces concours, ils sont nombreux dans le milieu : de beauté, de saut, de dressage…

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.