Des heures supplémentaires non rémunérées. 58% des salariés français assurent en réaliser. Une étude du groupe ADP, spécialisé en ressources humaine, en dévoile les détails.

“Travailler plus pour gagner plus.” Vraiment ? Ce slogan de campagne présidentielle utilisé par Nicolas Sarkozy en 2007 sonne faux. Si le principe était de “libérer” le travail des salariés afin d’augmenter leur pouvoir d’achat, son efficacité reste encore à prouver. Car dans les faits, plus de la moitié des actifs n’en ressentent pas les effets. C’est ce que révèle une récente étude publiée ce mardi 9 avril 2019 par ADP (Automatic Data Processing). Le groupe, spécialisé en gestion de ressources humaines, s’est penché sur les comportements et l’état d’esprit des salariés face au monde du travail, rapporte Le Figaro.

Résultat ? 58% des salariés français déclarent effectuer couramment des heures supplémentaires non rémunérées.                                                                                         

Près de 5 heures par semaine “gratuites”

Au total, 1410 salariés français ont été interrogés parmi 10 585 dans huit pays européens (France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Pologne, Espagne, Suisse et Royaume-Uni).

Ils assurent travailler en moyenne 4h37 par semaine sans contrepartie. 12% effectueraient même plus de 10 heures supplémentaires sans rémunération complémentaire.

Les champions des heures sup’ non payées ne se trouvent toutefois pas en France. Si la tendance est principalement répandue en Allemagne et Espagne, c’est au Royaume-Uni que les salariés sont les moins bien lotis. Près d’un quart (22%) déclare en effet travailler gratuitement au moins 10 heures par semaine.

La moyenne européenne se situe quant à elle à quasi 5 heures hebdomadaires (4h47 précisément).

Existe-t-il toutefois des différences en fonction de l’âge et des métiers ?

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.