Rachida Dati y est allée d'une déclaration particulièrement surprenante. Nadine Morano se veut elle plus circonspecte…

Nicolas Sarkozy a-t-il vraiment arrêté la politique ? Rachida Dati balance un secret

Les sarkozystes traditionnels sont-ils perdus ? En plein contexte des gilets jaunes, le futur politique de Nicolas Sarkozy suscite nombreuses questions et interrogations. Particulièrement dans son camp.

Rachida Dati a "tiré la première" avec ce que certains n’ont pas hésité à qualifier de "boulette". D’après l’ancienne Garde des Sceaux et actuelle maire du VII arrondissement de Paris, l’ancien président de la République, peu importe les déclarations faite après son échec lors de la présidentielle de 2017, aurait énormément de mal à tirer définitivement un trait sur la vie publique.

Publicité
Publicité

Ses nominations aux conseils d’administration d’Accor et plus récemment de Barrière n’ont visiblement pas fait passer le goût de la politique à Nicolas Sarkozy, et la meilleure ennemie de Brice Hortefeux d’oser cette comparaison à propos de l’élection présidentielle de 2022 : "C'est Usain Bolt sur la ligne de départ. Il attend le coup de pistolet". C’est dans le livre Tout restera en famille (Fayard), écrit par Ludovic Vigogne, que Rachida Dati fait cette confidence.

Une sortie dans l’actualité à laquelle Nicolas Sarzkozy n’a pas réagi officiellement, mais qui ne manquera pas d’alimenter les dîners en ville. Car, à défaut de connaître les envies politiques futures de l’intéressée, ses soutiens ne manquent pas de lui donner une place.