La question de l'âge est à nouveau au cœur du débat politique. Si le maintien de l'âge légal devrait être maintenu à 62 ans, différentes pistes sont envisagées pour inciter les Français à travailler plus longtemps. Mais qu'en est-il chez nos voisins Européens ? Faisons le point.
IllustrationIstock

A quel âge partent les Européens à la retraite : la France est l’un des pays les plus généreux de l’UE

Le sujet fait grand bruit. Depuis l’annonce de la ministre des Solidarités Agnès Buzin, la question de l’âge de départ à la retraite fait débat. Elle a en effet déclaré ne "pas" être "hostile" à l'idée de retarder l'âge de départ en retraite, n'écartant pas de "proposer un allongement de la durée de travail", rapporte BFM. Elle a cependant rappelé, tout comme le Haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, qu’"aucune modification de l'âge minimal de départ à la retraite n'est (ndlr pour le moment) envisagée".

Publicité
Publicité

D’ailleurs sur le plan légal, la France fait partie des pays les plus généreux de l'Union Européenne, selon les données du Centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale (CLEISS).

Cela signifie-t-il toutefois que la future réforme visera à faire travailler les actifs plus longtemps ? Age minimal, âge pivot, décote, surcote… Le Conseil d'orientation des retraites (Cor) s’est réuni ce jeudi 21 mars pour en discuter.

Les autres pays européens en font-ils de même ?