Age minimal, âge pivot, décote, surcote… Différentes options sont étudiées ce jeudi 21 mars par le Conseil d'orientation des retraites. Voici ce qui pourrait vous attendre.
IllustrationIstock

Les pistes envisagées pour vous pousser à travailler plus : la question de l’âge sur la table

La question des âges ne cesse de faire débat. Le Conseil d'orientation des retraites (Cor) se réunit d’ailleurs ce jeudi 21 mars autour de ce sujet, auquel s’ajoute les comportements de départ à la retraite. Le document préparatoire à cette rencontre révèle que le Cor analyse le rôle de l’âge dans le futur régime universel de retraite, qui fonctionnera à points. Le nombre de points acquis pendant la vie active permettra en effet de calculer le montant de la pension annuelle.

Publicité
Publicité

Quid de la durée d’assurance ? Elle ne sera plus prise en compte.

Le Cor indique d’ailleurs en préambule, que “dans un tel système, chaque assuré est a priori libre de choisir son âge de départ à la retraite”, rapporte Capital.

Le maintien d’un âge minimum est-il donc vraiment utile ?