En raison de l'explosion de la demande mondiale provoquée par la reprise économique, les prix de nombreuses matières premières, qui viennent à manquer, flambent. En plus d'une hausse de vos tickets de caisse aux supermarchés, des pénuries sur certains produits "dans les mois qui viennent", sont à prévoir.
Supermarchés : pourquoi la note sera plus salée à la rentréeIllustrationIstock
Sommaire

Certains rayons de supermarchés pourraient ne pas être réapprovisionnés. La pénurie sur certains composants et sur les matières premières ainsi que les allongements des délais de livraison du fait des blocages de certains ports chinois et d'un manque de chauffeurs routiers pourraient avoir de lourdes conséquences sur la disponibilité de certains produits. 

Résultat, vos courses aux supermarchés pourraient vous coûter plus cher. En raison de la forte demande mondiale avec la reprise économique, le prix de nombreuses matières premières a en effet augmenter jusqu’à plus de 50% ! Si cette inflation n’a pas encore été répercutée dans les rayons, qui enregistrent d’ailleurs une légère baisse de 0,3% sur leurs produits depuis le début de la crise sanitaire, elle ne saurait tarder.

Supermarchés : vers une pénurie de pâtes et de café ?

Lundi 16 août, les fabricants français de pâtes alimentaires ont alerté sur une pénurie de blé dur à venir, provoquée par la reprise économique mondiale qui tend la consommation et des problèmes climatiques au Canada et en Europe : "Le dérèglement climatique met en danger le marché des pâtes alimentaires", ont prévenu le syndicat des industriels fabricants de pâtes alimentaires (Sifpaf) et le Comité français de la semoulerie industrielle (CFSI), dans un communiqué commun publié. En cause, "des pluies beaucoup trop abondantes en Europe et une sécheresse sans précédent au Canada", qui amènent à une "pénurie de blé dur, seule matière première des pâtes alimentaires, et à la flambée historique des prix mondiaux".

"Un plan d'urgence" est demandé aux pouvoirs publics afin de leur permettre d'assurer leur approvisionnement en blé français. Ils espèrent aussi que les distributeurs répercutent "l'explosion du prix du blé dur dans les prix de vente pour traverser cette crise exceptionnelle".

Dominique Schelcher, le PDG de Système U, invité de RTL ce jeudi 19 août au matin, a de son côté assuré que des discussions étaient en cours avec les fournisseurs. Selon lui, il faut faire face "à une réalité".

Il observe "une très forte tension sur certains produits comme les produits à base de blé, comme les pâtes ou le café". En raison de la forte demande liée entre autres, aux déconfinements et au télétravail, la hausse des prix de l'Arabica et du Robusta, deux des variétés les plus prisées, ont explosé.

À quels prix pourra-t-on trouver ces produits au supermarché ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.