Le réchauffement climatique inquiète les producteurs de café et les industriels. Avec la baisse des précipitations et la hausse des températures, le café a du mal à pousser. 
© Getty Images

Pour la quatrième année consécutive, la production de café est en baisse. Une situation due principalement au réchauffement climatique selon le site Bloomberg. Et les prévisions ne sont pas bonnes. D'ici à 2050, les scientifiques estiment que la production de graines d'Arabica, très prisées par l'enseigne Starbucks, aura chuté de moitié. Dans l'État de l'Esperito Santo au Brésil, où pousse le café Robusta, le manque de précipitions et la hausse des températures ont entrainé une baisse de production de 50% en trois ans. Mais ce qui inquiète le plus les industriels est l'augmentation de la consommation de café à travers le monde. Ils considèrent d'ailleurs déjà l'année 2017 comme une année record.

Publicité

À lire aussi : Infographie, l'obsession mondiale pour le café

Publicité

Recherche plante résistante aux changements climatiques

Pour pallier la diminution des récoltes, le Brésil a déjà pensé à une solution. Le pays envisagerait d'importer du Viêtnam des grains de moins bonne qualité. Un choix auquel les producteurs locaux s'opposent pour le moment. C'était sans compter sur le généticien Christophe Montagnon, du World Coffee Research, qui s'est lancé à la recherche d'une plante capable de résister aux changements climatiques. Sur un échantillon de 30 plantes sélectionnées par l'équipe scientifique dans le monde entier, sept d'entre elles ont déjà résisté à des températures très basses. Reste maintenant à savoir si elles survivront à des températures très hautes.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :